Djokovic s'énerve sur une ramasseuse: "Je suis désolé"

VideoNovak Djokovic est passé tout près de la sortie en huitièmes de finale de Wimbledon contre le Sud-africain Kevin Anderson. Frustré par la tournure des évènements, "Nole" s'est emporté contre une petite ramasseuse de balles, qui mettait trop de temps à son goût pour lui donner la serviette.

"Je suis désolé. Ca n'avait rien de personnel. Elle a peut-être juste eu peur parce que j'ai crié sur elle", a commenté le numéro un mondial sur la BBC. "J'étais très proche d'elle. Je tiens absolument à lui présenter mes excuses si je lui ai fait peur", a-t-il prolongé.

Ce n'est pas la première fois que le champion serbe se trouve au cœur d'une telle mini-polémique. Au Masters 1000 de Miami, il s'était déjà énervé contre un "ball boy" et s'était excusé en postant une vidéo.
 

Plein écran
© getty
Plein écran
© ap
Plein écran
© ap
Plein écran
© photo_news
  1. Une journaliste de “Quotidien” convoquée par les services secrets: les cas se multiplient en France
    Play

    Une journalis­te de “Quotidien” convoquée par les services secrets: les cas se multi­plient en France

    De nombreuses voix ont dénoncé mercredi en France de nouvelles convocations de journalistes par les services secrets pour des affaires touchant de près le régime du président Emmanuel Macron. Dernière en date, une journaliste de l'émission "Quotidien", sur la chaîne de télévision TMC, a révélé mercredi soir avoir été convoquée en février par les policiers de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) pour une enquête sur les ventes d'armes françaises à l'Arabie Saoudite.
  2. “C’est une personne qui me dégoûte”: le nouvel enregistrement de Sala qui accable le FC Nantes
    Play

    “C’est une personne qui me dégoûte”: le nouvel enregistre­ment de Sala qui accable le FC Nantes

    Le 21 janvier dernier, Emiliano Sala disparaissait dans une crash aérien dans la Manche. Cette tragédie a touché plus que le monde du football. Plusieurs mois après, l’Equipe a mené une enquête sur son transfert du FC Nantes vers Cardiff et s’est procuré un enregistrement inédit. Le 6 janvier, 15 jours avant sa disparition, l’Argentin déclarait: “Ils essaient par tous les moyens que j’aille à Cardiff”.