Plein écran

Dopage: Ullrich avait les numéros de téléphone d'Astérix et d'Obélix

De nouveaux détails sur les relations entre l'ancien coureur cycliste allemand Jan Ullrich et le médecin espagnol Eufemiano Fuentes, soupçonné d'avoir organisé un réseau de dopage sanguin, ont été révélés par le magazine allemand Focus.

Selon Focus, la police fédérale allemande (BKA) a trouvé au domicile suisse du coureur, lors d'une perquisition, un CD-rom sur lequel se trouvait les numéros de téléphone de deux individus identifiés comme Astérix et Obélix. Ces noms de code, selon Focus, correspondent au Dr Fuentes et son assistant Merino Batres. Seuls les initiés pouvaient connaître les noms de code et leurs numéros de téléphone.

De plus, l'ancien coureur allemand repenti Jörg Jaksche, qui a admis sa participation à l'opération Puerto, a confirmé à la BKA que Fuentes et Batres utilisaient les noms des deux héros de bande dessinée, précise encore Focus. Jan Ullrich a toujours nié avoir eu la moindre relation avec le Docteur Fuentes. Jan Ullrich a mis un terme à sa carrière en 2007. (belga)

  1. Le PTB explique les raisons de sa rupture avec le PS

    Le PTB explique les raisons de sa rupture avec le PS

    Réuni sur la côte, à Bredene, dans le cadre du festival ManiFiesta, le PTB a une nouvelle fois revendiqué dimanche la nécessité de mener une "politique de rupture" pour redonner du sens aux citoyens et repousser les extrêmes à droite, le racisme et le séparatisme. Mais à les entendre, les partis traditionnels n'ont toujours pas entendu le message de l'électeur le 26 mai dernier. Demandeur d'un vaste plan de réinvestissement public de 10 milliards d'euros, le PTB fustige notamment l'opération de privatisation des actifs de Nethys. "C'est ce genre de pratiques que nous reprochons aux dirigeants du parti socialiste. C'est une des raisons principales de notre rupture des négociations avec le PS pour un nouveau gouvernement wallon", a indiqué le président Peter Mertens.
  2. Après avoir consulté plus de 100 docteurs, il ne sait toujours pas de quoi il souffre

    Après avoir consulté plus de 100 docteurs, il ne sait toujours pas de quoi il souffre

    Depuis 2016, Bob Schwartz souffre d’insomnie. Chaque nuit, cet Américain de 59 ans se lève toutes les 90 minutes pour aller aux toilettes. En plus de ce problème urinaire nocturne, il souffre également d’hypertension artérielle, de troubles digestifs chroniques, de graves déséquilibres hormonaux et d’une perte de masse musculaire. Au total, Bob a consulté plus de 100 médecins qui ont tous été incapables de diagnostiquer la maladie qui le ronge.