Plein écran
© afp

Du gaz lacrymogène dans les yeux des coureurs, l'étape neutralisée plusieurs minutes

Tour de FrancePlusieurs agriculteurs ont perturbé la 16e étape du Tour de France, qui relie Carcassonne à Bagnères-de-Luchon, ce qui a provoqué sa neutralisation pendant quelques minutes. Les policiers sont intervenus et des coureurs ont même reçu du gaz lacrymogène dans les yeux.

Après 30 kilomètres de parcours, le peloton a été obligé de s'arrêter quand une manifestation a tenté de bloquer la route. Des ballots de paille avaient été mis sur la route, réduisant la largeur de la chaussée.

S'ils ont réussi à forcer le barrage mis en place par les agriculteurs, ils ont été contraints de s'arrêter quelques mètres plus loin après avoir reçu du gaz lacrymogène dans les yeux. Selon les organisateurs, les jets de gaz proviennent de la police. Les agriculteurs entendaient protester contre la baisse de certaines aides financières.

Le directeur de course a fait arrêter le peloton un kilomètre plus loin pour permettre aux coureurs touchés de se soigner pour dissiper les effets des gaz lacrymogènes. 

Les manifestants ont finalement été écartés par la police.

Plein écran
© reuters
Plein écran
© reuters
Plein écran
© Capture d'écran
Plein écran
© afp
Plein écran
© afp
  1. Accusé d’avoir assassiné ses deux enfants, Eddy Michel passe aux aveux: “Horrible et irrécupérable”
    Mise à jour

    Accusé d’avoir assassiné ses deux enfants, Eddy Michel passe aux aveux: “Horrible et irrécupéra­ble”

    Eddy Michel, accusé d'avoir commis les assassinats de ses deux enfants, a reconnu lundi après-midi lors de son interrogatoire devant la cour d'assises de Liège avoir tué ses deux enfants, Timothé (4 ans) et Jules (6 ans). Il a affirmé qu'il n'était pas lui-même lors des faits et il a soutenu qu'il ne se souvenait pas de tous les gestes posés. Il a contesté avoir prémédité la mort de ses enfants.