Plein écran
© afp

Échanges de tirs à Gaza, un soldat israélien et six Palestiniens tués

Un soldat israélien et six Palestiniens ont été tués dimanche lors d'échanges de tirs ayant opposé des soldats israéliens et des combattants du Hamas dans la bande de Gaza. Cette situation menace de raviver les tensions, après un récent accord qui devait contribuer à restaurer le calme.

Dans un communiqué diffusé tard dans la soirée, l'armée a précisé qu'"un officier des forces spéciales a été tué et un autre a été légèrement blessé".

Auparavant dans la journée, les brigades Ezzedine al-Qassam, branche armée du Hamas, ont affirmé qu'il s'agissait d'une opération des forces spéciales israéliennes, qui avaient tenté de s'infiltrer à l'est de Khan Younès, dans le sud de l'enclave, à bord d'un véhicule civil.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a décidé d'interrompre dans la foulée sa visite à Paris, où il était venu assister à la commémoration du centenaire de l'armistice de la Première Guerre mondiale.

"Au regard des incidents dans le sud, le Premier ministre a décidé d'interrompre sa visite à Paris et de revenir ce soir en Israël", ont annoncé ses services dans un communiqué. M. Netanyahu devait rencontrer lundi le président français Emmanuel Macron.

Initialement, l'armée israélienne avait fait d'un état d'un échange de tirs, dans un communiqué succinct.

"Au cours d'une opération (militaire israélienne) dans la bande de Gaza, un échange de coups de feu a eu lieu", avait-elle indiqué.

Un porte-parole de l'armée israélienne, Jonathan Conricus, avait alors assuré que tous les soldats israéliens impliqués dans l'opération étaient rentrés en Israël.

Dans la soirée, une dizaine de roquettes ont été tirées depuis la bande de Gaza vers Israël, avant d'être interceptées par le système de défense anti-missiles, selon l'armée israélienne.

Le Hamas dénonce une "attaque israélienne lâche"
Le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, est en réunion au quartier général de l'armée, a indiqué le ministère.

Selon le porte-parole du ministère gazaoui de la Santé, Achraf al-Qodra, six Palestiniens ont été tués. Un responsable local des brigades Ezzedine al-Qassam fait partie des victimes, a précisé le groupe.

Un porte-parole du Hamas, mouvement islamiste au pouvoir à Gaza, a dénoncé une "attaque israélienne lâche".

Ces échanges de tirs surviennent alors que la situation à Gaza semblait se stabiliser, après des mois d'affrontements meurtriers entre Palestiniens et soldats israéliens près de la barrière séparant l'enclave du territoire israélien.

  1. L’ex-Miss Belgique suspectée dans une affaire de drogue évoque son arrestation: “Comme dans les films”
    Mise à jour

    L’ex-Miss Belgique suspectée dans une affaire de drogue évoque son arrestati­on: “Comme dans les films”

    Tanja Dexters (42 ans) et son compagnon ont été interpellés mardi puis interrogés dans le cadre d’une enquête portant sur un trafic de drogue. Ce n’est pas la première fois que le nom de l’ancienne Miss Belgique, couronnée en 1998, apparaît dans la rubrique faits divers. Elle avait notamment créé la polémique en 2016 après avoir profané une tombe à Lebbeke. En mars dernier, c’est un accident de la route avec délit de fuite qui avait fait parler d’elle.