Plein écran
© photo_news

Eden Hazard: "La seule chose qui compte, c'est la victoire"

VideoEden Hazard dispute dimanche sa 100e rencontre sous la vareuse des Diables Rouges, après son doublé face à la Russie jeudi (3-1), le capitaine belge ne pense pas à lui et n'a qu'un seul objectif bien précis. Gagner face à Chypre dimanche (20h45) à Nicosie pour la deuxième rencontre de la Belgique en qualifications pour l'Euro 2020.

"La seule chose qui compte, c'est la victoire", a répété Eden Hazard au point presse à la veille du match. Face à une équipe chypriote contre laquelle il marque facilement (quatre buts) Hazard se souvient "de deux rencontres où nous n'avions pas eu facile ici. J'espère un bon match et le plus important c'est la victoire. C'est notre objectif. La dernière fois, j'avais marqué, mais ce n'était pas mon meilleur match. Gagner et bien jouer est plus important que je marque."

Symbole
"Je joue toujours avec autant de plaisir en équipe nationale", a déclaré le capitaine des Diables Rouges. Hazard a fait ses débuts en équipe nationale seniors en 2008 lors d'un match amical face au Luxembourg (1-1). Il n'avait alors pas encore fêté ses 18 ans. Onze ans plus tard, le Brainois est le symbole de la génération dorée qui a fait rêver la Belgique en Russie. "J'aurais préféré fêter cette occasion en Belgique mais le calendrier en a décidé autrement", a regretté Hazard. "Je suis très heureux que cette 100e apparition arrive déjà à 28 ans. On a réalisé un beau parcours depuis lors et j'espère qu'on pourra obtenir encore de beaux résultats dans le futur."

Dimanche, Hazard recevra la traditionnel béret honorifique, la 'cap', pour célébrer ce 100e match. "Que vais-je en faire? Je pense que je vais la mettre dans mon garage avec le reste. Les médailles et trophées individuels ne me disent pas grand chose. C'est pareil pour le record de Jan Vertonghen (111 caps), je n'ai pas vraiment l'ambition de le battre. C'est sûr que si Jan continue jusqu'à quarante ans, ce sera compliqué", a souri Hazard avec son habituelle décontraction et touche d'humour.

Le joueur de Chelsea n'a pas pu quitter la salle de presse sans devoir répondre à l'omniprésente question sur un éventuel transfert au Real Madrid. "Maintenant je me concentre sur le match contre Chypre. C'est l'unique chose qui m'importe."

L'hommage de Roberto Martinez

Roberto Martinez a rendu hommage à son capitaine. "Cent matchs, c'est un nombre d'impressionnant pour quelqu'un d'à peine 28 ans. Cela montre à quel point Eden est un footballeur et un homme extraordinaire. C'est un exemple pour tout le monde avec ce dévouement et son engagement.

Le sélectionneur national a ensuite parlé du match de dimanche à Nicosie où les Diables rouges tenteront de décrocher un deuxième succès en deux matchs dans ce groupe I des qualifications à l'Euro 2020. "Il faudra être au top pour ramener le maximum ici", a prévenu l'Espagnol qui avait déjà mené la Belgique à la victoire (0-3 et 4-0) face aux Chypriotes lors des qualifications pour le Mondial 2018. "J'ai de bons souvenirs dans ce stade. C'est ici qu'on a entamé notre voie vers un Mondial réussi. Demain, nous devrons faire attention. Chypre est une équipe très flexible et peut compter sur plusieurs joueurs, comme Georgios Efrem (APOEL Nicosie), qui peuvent faire la différence."

"Yannick est encore un joueur important pour la Belgique"
Martinez a également parlé de la situation de Yannick Carrasco. Habituellement aligné sur le flanc gauche, le joueur de Dalian Yifang a progressivement disparu du onze de base des Diables rouges. "Thorgan Hazard a bien fait dans cette position mais cela ne veut pas dire que Yannick a définitivement perdu sa place. La concurrence fait du bien et aide l'équipe à progresser. On n'a pas uniquement besoin de onze bons joueurs mais aussi d'alternatives valables. Yannick est encore un joueur important pour la Belgique."