Plein écran
Le "Docteur Mabuse" conseille également la prise de certains produits pour passer entrer les mailles du filet de l'antidopage, notamment pendant la préparation d'un Tour de France. Bernard Sainz, qui ne possède pas de compte courant, continue de nier. © (capture d'écran)

EPO et clenbutérol: le "Docteur Mabuse" hante toujours le peloton

VideoUne enquête coordonnée du Monde et de l'émission Cash Investigation (France 2) dévoile que Bernard Sainz, alias "Docteur Mabuse", préscrit toujours des produits interdits et figure sur une liste noire de l'UCI: EPO, clenbutérol, corticoïdes et autres produits dopants en tous genres.

Plein écran
En juillet 2015, Bernard Sainz a été placé sur la liste des personnes faisant l'objet d'une "association interdite", parmi les célèbres Eufemiano Fuentes et Michele Ferrari. © photo_news
Plein écran
Le nom de Frank Vandenbroucke a aussi été cité dans l'émission. © belga

Bernard Sainz, le "docteur Mabuse", est toujours actif dans le milieu du cyclisme. C'est ce qui ressort d'une enquête coordonnée du Monde et de l'émission Cash Investigation (France 2). Le droit d'entrée peut aller jusqu'à 5.000 euros et chaque consultation varie entre 100 et 250 euros.

En juillet 2015, Bernard Sainz a été placé sur la liste des personnes faisant l'objet d'une "association interdite", parmi les célèbres Eufemiano Fuentes et Michele Ferrari. L'UCI interdit aux coureurs de prendre auprès des personnes de cette liste "des conseils pour l'entraînement, la stratégie, la technique, l'alimentation ou sur le plan médical", rappelle L'Equipe.

Ledanois, Chavanel, Coppel
Pourtant, selon Le Monde, Kevin Ledanois (champion du monde Espoirs en 2015) collabore avec Bernard Sainz. Idem pour Jérôme Coppel et Sylvain Chavanel, même si ces deux coureurs affirment s'en être éloignés.

Au cours de cette enquête, des coureurs professionnels ont démontré que le "Docteur Mabuse" donnait toujours ses conseils pour un dopage effectif, sous couvert de prescription homéopathique.

Cortisone
"La vitamine D, c'est le D de Diprostène. Chelidonium, c'est en réalité un comprimé de clenbutérol", précise un coureur infiltré.

Bernard Sainz apprend au coureur la bonne méthode pour s'injecter de la cortisone en micro-doses par piqûre (interdit), tout en se faisant prescrire une pommade à base de cortisone (autorisé). Le "Docteur Mabuse" conseille également la prise de certains produits pour passer entrer les mailles du filet de l'antidopage, notamment pendant la préparation d'un Tour de France. Bernard Sainz, qui ne possède étrangement pas de compte courant, continue de nier.

Football en live

home logo CourtraiKVK
78'
3-2
AnderlechtAND
away logo
home logo Manchester CityMCI
46'
2-1
Tottenham HotspurTOT
away logo
home logo Waasland-BeverenWBE
20:30
KRC GenkGNK
away logo
home logo SouthamptonSOU
FIN
1-2
LiverpoolLIV
away logo
home logo RC CeltaCEL
FIN
1-3
Real MadridRMA
away logo