Le député fédéral Georges Dallemagne (Les Engagés) en 2018.
Plein écran
Le député fédéral Georges Dallemagne (Les Engagés) en 2018. © Photo News

Georges Dallemagne sur l’abattage rituel: “Nous avons été mis sous pression par des groupes radicaux”

Invité sur DH Radio mercredi matin, le député fédéral Georges Dallemagne (Les Engagés, ex-cdH) est revenu sur le vote rejetant l’interdiction de l'abattage sans étourdissement à Bruxelles. Selon lui, les parlementaires ont subi la pression de “groupes plus radicaux.”

  1. Les vols de voiture ont diminué de près de 20 pour cent : nos assurances sont-elles pour autant moins chères ?
    Independer

    Les vols de voiture ont diminué de près de 20 pour cent : nos assurances sont-el­les pour autant moins chères ?

    Le nombre de vols de voiture en Belgique est en baisse depuis un certain temps. Les chiffres de la police fédérale le prouvent. Au cours du premier semestre 2021, le nombre de voitures volées a diminué de 19,2 pour cent par rapport à l’année précédente. Cela veut-il dire que nous paierons moins pour notre assurance auto ? « Oui », affirme Serge Jacobs d’Ethias à Independer.be. « Mais il y a un grand mais. »
  1. Conner Rousseau à propos de l’abattage rituel à Bruxelles: “Ceux qui ne suivent pas la ligne du parti en subiront les conséquences”

    Conner Rousseau à propos de l’abattage rituel à Bruxelles: “Ceux qui ne suivent pas la ligne du parti en subiront les conséquen­ces”

    Après avoir été rejeté en commission, le vote sur l’abattage rituel revient en séance plénière ce vendredi au Parlement bruxellois. Les 89 députés doivent se prononcer sur ce texte déposé par Groen, DéFi et l’Open VLD. Le vote s’annonce historiquement serré. Du côté de Vooruit, les socialistes flamands, certains députés pourraient aller à l’encontre de la ligne du parti et voter contre l’interdiction sans étourdissement. “Ils en subiront les conséquences”, met en garde Conner Rousseau, le président du parti.