Plein écran
© belga

Goffin affrontera le géant Opelka au 1er tour

David Goffin (ATP 11) sera opposé au 1er tour de l'Open d'Australie de tennis, première épreuve du Grand Chelem, au qualifié américain le jeune Reilly Opelka (ATP 207). Agé de 19 ans, le champion du tournoi juniors de Wimbledon en 2015 a la particularité de mesurer 2m11. Il est ainsi le plus grand joueur sur le circuit à égalité avec le Croate Ivo Karlovic (2m11).

Plein écran
Reilly Opelka © getty

Il s'agira du premier duel entre le Liégeois de 26 ans et le résident de Palm Coast, en Floride, formé par l'ancien pro Tom Gullikson.

Parcours en qualifications
Celui-ci a successivement éliminé en qualifications l'Italien Stefano Napolitano (ATP 172) 7-5, 6-3; son compatriote Mitchell Krueger (ATP 210) 6-3, 7-6 (7/2) et le Norvégien Casper Ruud (ATP 226) 7-6 (7/2), 6-3.

Prochain adversaire potentiel
S'il gagne ce premier tour, Goffin, 11e tête de série à Melbourne, sera opposé au 2e tour au vainqueur du match entre le Russe Dmitry Tursunov (ATP 408) et le Tchèque Radek Stepanek (ATP 102). 

Steve Darcis (ATP 80), le second Belge présent dans le tableau final du simple messieurs, débutera contre l'Australien Sam Groth (ATP 171).

Plein écran
© epa

Andy Murray: "Une année intéressante pour Goffin"

Le samedi qui précède le début de l'Open d'Australie est toujours dédié aux enfants. C'est le traditionnel Kids' Day. C'est également la journée des médias, celle où toutes les stars du circuit sont invitées à venir livrer leurs impressions avant d'entamer les hostilités. 

Centre de l'attention
Andy Murray (ATP 1) était ainsi le centre de nombreuses attentions. Et pour cause. L'Ecossais, 29 ans, est pour la première fois tête de série N.1 dans une levée du Grand Chelem, après son année 2016 phénoménale marquée par une médaille d'or aux Jeux Olympiques et des victoires à Wimbledon et au Masters qui l'ont propulsé au rang de N.1 mondial.

Numéro 1
"J'avoue que cela ne change pas spécialement mon approche", a-t-il confié. "Et j'espère que je ne devrai pas travailler deux fois plus pour rester au sommet", ajouta-t-il en référence aux commentaires de Roger Federer et Novak Djokovic. "C'est déjà assez dur comme ça, même si je sais que je devrai continuer à améliorer mon jeu." 

L'exploit de Goffin
Il est vrai que peu de joueurs sont parvenus à battre Andy Murray ces six derniers mois. L'un des deux seuls fut David Goffin (ATP 11), vainqueur 7-6 (7/4), 6-4, le 30 décembre dernier à Abu Dhabi. Il ne s'agissait que d'un tournoi exhibition, mais ce match a tout de même marqué l'Ecossais. 

Admiratif
"Goffin est un très, très bon joueur. Il se déplace très rapidement sur le terrain et il a bien progressé ces derniers temps", expliqua-t-il. "Je m'entraîne souvent avec lui et je sais qu'il travaille dur. Et puis, c'est un chouette gars, humble, calme. Maintenant, plus vous vous rapprochez du sommet, plus cela devient dur. Ce sera donc une année intéressante pour lui. Je lui souhaite de faire de bons résultats."