Plein écran
© Foto Jan Aelberts

Groen: "S'il veut être ministre-président, De Wever doit démissionner à Anvers"

UpdateLe chef de file de Groen à Anvers Wouter Van Besien estime que Bart De Wever devrait immédiatement cesser d'être bourgmestre d'Anvers après son ambition affichée de devenir ministre-président flamand après le scrutin de mai prochain.

"S'il veut être conséquent, il doit démissionner aujourd'hui de son poste de bourgmestre", selon l'écologiste. "Etre bourgmestre d'Anvers n'est pas un plan B".

Pour M. Van Besien, avec l'annonce de son ambition régionale, Bart De Wever commet une "rupture de parole de première classe" puisqu'il affiche ainsi clairement sa disposition à ne plus être bourgmestre d'Anvers les six prochaines années.

"Pour De Wever, les élections communales (d'octobre dernier), c'était apparemment juste pour rire. Ca fait à peine deux semaines qu'il a entamé son nouveau mandat, et il veut déjà abandonner sa ville...", dénonce l'élu vert.

"Si les Anversois avaient su, ils auraient sans doute fait un autre choix"
Le ministre fédéral de l'Emploi Kris Peeters (CD&V), candidat malheureux au poste de bourgmestre d'Anvers en octobre dernier, s'est dit "choqué" par la décision de Bart De Wever de briguer le poste de ministre-président flamand le 26 mai prochain.

"Beaucoup d'Anversois et moi-même aurons froncé les sourcils à cette annonce", a commenté lundi après-midi M. Peeters.

"Bart De Wever a toujours été très affirmatif (durant la dernière campagne, ndlr) pour dire qu'il resterait bourgmestre d'Anvers. Malheureusement, il choisit à présent une nouvelle fonction", a déploré le chrétien-démocrate.

"Si les Anversois avaient su cela avant les élections, je ne suis pas sûr que le résultat aurait été le même. Mais on ne le saura jamais puisque les élections sont derrière nous à présent".