afp
Plein écran
© afp

Hommage très prudent dans le Jyllands-Posten

Caricatures MahometLe quotidien danois constamment menacé depuis qu'il a publié en 2005 des caricatures de Mahomet était le seul de son pays jeudi à ne pas reproduire de dessin de Charlie Hebdo.

  1. Près de 700 fonds d'investissement en Belgique: comment faire le meilleur choix?
    Guide-epargne.be

    Près de 700 fonds d'investis­se­ment en Belgique: comment faire le meilleur choix?

    Ceux qui investissent leur argent, pourraient bien obtenir un rendement considérable. Mais est-il vrai que les jeunes ont intérêt à investir dans un fonds d’investissement dynamique et que les personnes plus âgées ont intérêt à investir dans un fonds défensif? Quelles sont les différences entre ces fonds? Et comment devez-vous vous y prendre? Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique de quelles options vous disposez.
  2. La presse en deuil: Charlie Hebdo plus vivant que jamais

    La presse en deuil: Charlie Hebdo plus vivant que jamais

    Au lendemain de l'attaque contre la rédaction du journal satirique Charlie Hebdo à Paris, qui a coûté la vie à au moins douze personnes, les quotidiens francophones rendent un vibrant hommage à leurs confrères touchés de plein coeur par cet événement tragique, auquel ils ont tous accordé une large partie de leurs éditions. Les éditorialistes défendent avec vigueur la liberté d'expression, qui est indispensable dans un monde démocratique, et affirment que Charlie Hebdo n'est pas mort ce 7 janvier 2015, comme l'ont affirmé les auteurs de l'attaque.
  3. Romi harcelée par plusieurs hommes dans le train: "Pour une femme, s'assoupir dans le train est devenu impossible”

    Romi harcelée par plusieurs hommes dans le train: "Pour une femme, s'assoupir dans le train est devenu impossible”

    Mercredi soir dernier, Romi V., étudiante de 25 ans originaire de Herk-De-Stad (Limbourg), était dans le train reliant Diest à Bruxelles. En chemin, elle a été harcelée à plusieurs reprises par plusieurs hommes, qui se sont comportés de manière intrusive. Ce n’est que lorsqu’elle a finalement atteint le conducteur après plusieurs arrêts qu’elle s’est sentie en sécurité. “Des situations comme celle-ci ne cessent de m’arriver et me rendent de plus en plus méfiante”, se souvient-elle.