Plein écran

Human Rights Watch dénonce l'usage de drones contre des civils à Gaza

L'organisation de défense des droits de l'Homme Human Rights Watch a accusé mardi l'armée israélienne d'avoir tué des dizaines de civils à Gaza à l'aide de drones censés pourtant effectuer des tirs précis.

"Plomn durci": 87 civils tués par des drones
Dans un rapport basé sur des examens médicaux et des rapports de témoins, l'organisation basée à New York affirme qu'au moins 87 Palestiniens ont été tués par des drones armés lors de l'offensive "Plomb durci" en décembre-janvier qui a fait 1.400 morts à Gaza dont des centaines de civils.

"Manque de crédibilité" des sources
L'armée israélienne a aussitôt rejeté ces accusations affirmant, dans un communiqué, que le rapport "manque de crédibilité" et lui reprochant de se fonder sur des "sources anonymes palestiniennes". "Israël n'a pas respecté durant le conflit les règles du droit international obligeant à faire la distinction entre cibles civiles et militaires", a affirmé à la presse l'auteur du rapport, Marc Garlasco.

"C'est totalement inacceptable et illégal"
Ce spécialiste militaire, ancien officier des Renseignements du Pentagone, a rappelé que les drones, dont Israël est l'un des principaux fabricants dans le monde, "constituent l'une des armes les plus précises" de l'arsenal des armées. "C'est totalement inacceptable et illégal", a-t-il souligné à propos des victimes civiles, ironisant sur le fait que l'armée israélienne s'affirme la "plus morale du monde".

29 civils tués en six attaques de drones
Human Rights Watch a appuyé son rapport sur une analyse détaillée de six cas dans lesquels des tirs de missiles air-sol par des drones ont tué 29 civils dont huit enfants. Dans l'une des attaques les plus meurtrières, le 27 décembre, un drone a ciblé un groupe de personnes à une station de bus tuant neuf lycéens dont deux jeunes filles, selon cette étude.

Tsahal rejette la faute sur les groupes armés
Dans un autre incident, un missile tiré par un drone a frappé une école élémentaire tuant trois jeunes. L'armée israélienne a affirmé qu'elle s'était au contraire efforcée d'épargner des civils dans la mesure du possible, rejetant la responsabilité des victimes non combattantes sur les groupes armés palestiniens, opérant au sein de la population. (afp/th)

Football en live

home logo Tottenham HotspurTOT
21:00
RB LeipzigRBL
away logo
home logo AtalantaATA
21:00
Valence CFVAL
away logo
home logo Manchester CityMCI
20:30
West Ham UnitedWHU
away logo