"Hystérique", "ridicule": Pascal Praud dérape face à une militante écolo

VideoNouvelle polémique pour Pascal Praud après son accueil peu chaleureux réservé à la militante écolo Claire Nouvian.

Citation

Je me suis retrouvée dans un guet-apens clima­toscep­ti­que

Claire Nouvian

Invitée de l'émission "L'heure des Pros" sur CNews lundi matin, Claire Nouvian ne s'attendait certainement pas à être aussi moquée et peu écoutée. Fondatrice du mouvement Place Publique, la militante écolo a été confrontée à l'agressivité de Pascal Praud sur le thème du réchauffement climatique.

Un internaute a compilé toutes les petites phrases lâchées par le présentateur à son encontre. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le journaliste n'avait pas beaucoup d'estime pour son invitée du jour.

"Ce que vous dites est parfaitement ridicule"
"Vous avez le droit d'écouter les autres plutôt que de donner une image hystérique de votre pensée", "Le réchauffement climatique alors qu'il fait moins trois ce matin à Paris, ça m'a amusé", "Ce que vous dites est parfaitement ridicule et désagréable pour ceux qui vous reçoivent", "Vous pouvez vous tromper depuis 25 ans", "Vous avez réussi à entrer dans le studio avec une tête comme ça? (en imitant la grosse tête que son invitée aurait)", peut-on notamment entendre.

Et Pascal Praud n'était visiblement pas le seul sur le plateau à ne pas apporter de crédit aux arguments de Claire Nouvian. "C'est vous qui êtes folle, c'est vous qui êtes dingue", a hurlé Elisebeth Levy. Des propos qui ont choqué sur Twitter, certains internautes accusant l'équipe de Pascal Praud de tenir un discours climatosceptique.

"Folle de rage", Claire Nouvian a réagi à cette séquence dans une vidéo publiée sur Twitter. "Je me suis retrouvée dans un guet-apens climatosceptique. J'ai porté la contradiction et j'ai eu le droit à la totale de la séquence sexiste et misogyne", s'indigne-t-elle notamment.

  1. Les Belges ont franchi la frontière et la règle sans hésiter: direction les terrasses des Pays-Bas
    Play

    Les Belges ont franchi la frontière et la règle sans hésiter: direction les terrasses des Pays-Bas

    Beaucoup de Belges ont franchi la frontière avec les Pays-Bas lundi pour faire des achats ou aller dans un café ou un restaurant. Les établissements horeca ont pu rouvrir ce 1er juin. "Il y avait du monde mais la distance a été garantie", a souligné le bourgmestre de Hulst (Zélande), Jan-Frans Mulder. Sur HLN, on lit de nombreux témoignages de Belges qui ont fait fi des règles: “Je ne sais pas si c’est autorisé, mais c’est un plaisir”, ont commenté les contrevenants.
  2. Depuis des années, il reçoit des pizzas qu’il n’a jamais commandées: “Je tremble dès que j’entends une mobylette”

    Depuis des années, il reçoit des pizzas qu’il n’a jamais commandées: “Je tremble dès que j’entends une mobylette”

    Jean Van Landeghem, un sexagénaire de Turnhout, a la phobie des pizzas. Voilà neuf ans que des livreurs se présentent régulièrement à sa porte. Une fois avec cinq pizzas, parfois huit. “À n’importe quelle heure du jour. Un jour, ils sont même venus me livrer 14 pizzas en une seule fois”, explique-t-il dans Het Laatste Nieuws. Le problème? Il n’a jamais commandé de pizza de sa vie.