Plein écran
© ap

Il veut déloger Trump: Beto O'Rourke récolte 6,1 millions de dollars en 24 heures

Beto O'Rourke, star montante du parti démocrate et prétendant à l'investiture pour l'élection présidentielle américaine en 2020, a récolté 6,1 millions de dollars en 24 heures de campagne, a indiqué lundi son équipe.

"En tout juste 24 heures, les Américains à travers ce pays se sont rassemblés pour prouver qu'il était possible de mener une véritable campagne présidentielle de terrain -- une campagne par nous tous, pour nous tous, qui ne réponde pas (...) aux entreprises et aux intérêts particuliers mais au peuple", a déclaré Beto O'Rourke, cité dans un communiqué.

Le quadragénaire originaire d'El Paso, ville à la frontière avec le Mexique, a promis, comme de nombreux autres prétendants à l'investiture démocrate, de ne pas accepter de dons des entreprises et des groupes de campagne (PAC), qui recueillent des fonds pour soutenir un candidat. Ces 6,1 millions de dollars ont été récoltés sur internet, a précisé son équipe de campagne.

Quelques heures après avoir annoncé jeudi son souhait de déloger Donald Trump de la Maison Blanche, Beto O'Rourke -- Robert de son vrai prénom -- s'était lancé sur les routes de l'Iowa. Un "road trip" de 1.347 kilomètres dans cet Etat qui sera le premier à voter pour la primaire. Beto O'Rourke, 46 ans, s'est ensuite rendu dans le Wisconsin. Il était lundi dans le Michigan et devait également se rendre dans l'Ohio.

Barack Obama l'avait emporté dans ces quatre Etats du "Midwest" lors des présidentielles 2008 et 2012. Mais c'est le républicain Donald Trump qui y avait gagné en 2016.

  1. Gouvernement ouvert à la société civile: vraie idée ou coup de communication d’Ecolo?
    Analyse

    Gouverne­ment ouvert à la société civile: vraie idée ou coup de communica­ti­on d’Ecolo?

    Un gouvernement wallon minoritaire PS-Ecolo appuyé par des représentants du monde associatif, est-ce vraiment possible? Que renferme exactement la notion de société civile? Comment cette majorité originale pourrait-elle être mise sur pied et est-elle réellement “plus démocratique”? Quels sont les (dés)intérêts des différents partis? Le MR, qui n’a pas été consulté pour la formation d’une coalition, a-t-il des raisons de se sentir floué? Tentative de réponses avec le politologue de l’ULB, Pascal Delwit.
  2. L’affaire Pauwels bouleversée par une histoire de cœur? “Le chef d’enquête a pollué ce dossier comme un cancer”

    L’affaire Pauwels boule­versée par une histoire de cœur? “Le chef d’enquête a pollué ce dossier comme un cancer”

    Me Frank Discepoli, avocat de Farid Hakimi, principal inculpé dans le cadre du dossier des home-jacking dans lequel est inculpé l'animateur Stéphane Pauwels, a demandé à la chambre des mises en accusation de la cour d'appel du Hainaut de prononcer l'irrecevabilité des poursuites, estimant que le chef d'enquête "a pollué ce dossier comme un cancer" en faisant des promesses à un autre inculpé. Il a été imité par d'autres avocats scandalisés par la tournure que prend ce dossier.