Plein écran

Incidents avant et après le match contre le Partizan

Plein écran
Plein écran

Des incidents entre supporters ont éclaté tant avant et après le dernier match de qualification pour la Champions League opposant mardi soir le RSC Anderlecht au Partizan Belgrade. Quatre supporters serbes ont été blessés, a indiqué la zone de police Bruxelles-Midi (Anderlecht/Saint-Gilles/Forest).
 
Les quatre Serbes ont eu maille à partir avec des jeunes du quartier de la gare du Midi dès 19h00, et en sont venus aux mains. L'un d'eux a reçu de fortes gifles, un deuxième a été blessé à l'oeil et les deux derniers ont été légèrement blessés.
 
Après le match, perdu par Anderlecht aux tirs aux buts, environ 150 supporters mauves ont cherché à se défouler aux alentours du stade. Ils ont tenté d'atteindre les supporters de Belgrade, mais la police s'est interposée, utilisant notamment un canon à eau. (belga/mb)

  1. Il parcourt six kilomètres à pied en quittant l’hôpital: “Les taxis ne voulaient pas venir me chercher”
    Waregem

    Il parcourt six kilomètres à pied en quittant l’hôpital: “Les taxis ne voulaient pas venir me chercher”

    Luc Schreppers (52 ans) a eu le droit à un voyage à pied de six kilomètres en quittant l’hôpital de Waregem vendredi soir, après avoir été diagnostiqué négatif au coronavirus. Aucun taxi n’a voulu le ramener chez lui. “Je ne suis absolument pas en colère contre l’hôpital qui a d’autres priorités. Je suis particulièrement déçu par les compagnies de taxi”, explique-t-il à HLN.