Plein écran
© epa

Israël construit son "mur de Gaza"

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a annoncé dimanche qu'Israël avait entamé les travaux pour construire une barrière de six mètres de haut qui s'étalera sur 65 kilomètres entre son territoire et la bande de Gaza.

Plein écran
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s'affiche aux côtés de Donald Trump sur un immeuble de Jérusalem. © epa

"Pendant le week-end, nous avons commencé à construire une barrière le long de la frontière avec Gaza", a expliqué le chef du gouvernement israélien aux journalistes avant le conseil des ministres. "La barrière empêchera les terroristes de Gaza de pénétrer sur notre territoire", a-t-il justifié.

Haute clôture
Selon le ministère de la Défense, les travaux ont commencé jeudi et la structure, qui ressemble à une haute clôture en fer recouverte de barbelés, devrait suivre le tracé d'une nouvelle barrière souterraine construite afin d'empêcher que des tunnels ne soient creusés sous la frontière.

"Imposant et résistant"
La barrière rejoindra un mur fortifié dans la mer afin d'empêcher des intrusions en Israël depuis Gaza par la Méditerranée. "C'est imposant et particulièrement résistant", vante le vidéoclip accompagnant le communiqué du ministère de la Défense diffusé dimanche sur les réseaux sociaux.

Netanyahu menace
"Si le calme n'est pas maintenu à Gaza, nous allons prendre des décisions, même en période d'élections, et nous n'allons pas hésiter à agir", a mis en garde le Premier ministre dimanche. Les commentateurs jugent peu probable que Benjamin Netanyahu, qui est également ministre de la Défense, s'engage dans une nouvelle guerre avant les élections prévues le 9 avril.

Décès d'un Palestinien

Un Palestinien a succombé dimanche à ses blessures infligées par des tirs israéliens lors de manifestations et de heurts le long de la barrière entre Israël et la bande de Gaza, a indiqué le ministère de la Santé du Hamas.

Nouveaux affrontements
Le porte-parole du ministère, Achraf al-Qodra, a affirmé qu'Ahmed Abou Jabal, 30 ans, avait été blessé le 29 janvier à Beit Lahiya, dans le nord de la bande de Gaza, une enclave palestinienne contrôlée par le mouvement islamiste Hamas.

Vendredi, plus de 30 Palestiniens ont été blessés par des tirs de soldats israéliens dans de nouveaux affrontements le long de la barrière.

  1. Elle est le “cauchemar de l’Horeca sur la côte”

    Elle est le “cauchemar de l’Horeca sur la côte”

    Nadine W., 48 ans, risque deux mois de prison et une amende d’au moins 3.200 euros pour délit de grivèlerie le 28 avril dernier. Elle avait alors commandé une assiette de croquettes au fromage et un café pour une dizaine d’euros à la Casa Nostre, à La Panne, avant de quitter l’établissement sans régler la note. La femme n’en est pas à son coup d’essai. Elle est en effet connue des restaurateurs depuis des mois comme “le cauchemar de l’Horeca sur la côte”.