Plein écran
Commémoration de la partition de la Palestine par l'ONU et de la naissance de l'Etat d'Israël © epa

Israël débloque les fonds dus à l'Autorité palestinienne

Israël, sous pression internationale, a débloqué mercredi les fonds dus à l'Autorité palestinienne dont le versement était suspendu depuis début novembre, ont annoncé les radios locales.

Plein écran
© afp

Cette décision a été prise lors d'une réunion du Forum des huit ministres les plus importants du gouvernement de Benjamin Netanyahu, a précisé la radio publique en précisant que seul le chef de la diplomatie Avigdor Lieberman avait voté contre.
 
L'annonce n'a pas été confirmée officiellement par le bureau du Premier ministre.
 
Le gel des fonds, décrété le 1er novembre pour sanctionner l'adhésion comme membre à part entière de la Palestine à l'Unesco, avait été dénoncé par les Etats-Unis, l'ONU et la France notamment.
 
Ces fonds d'un montant de 100 millions de dollars proviennent des taxes douanières et de la TVA prélevées sur les marchandises destinées aux Palestiniens transitant par les ports et aéroports israéliens.
 
Sans ces fonds qui représentent deux tiers de recettes budgétaires intérieures, l'Autorité palestinienne n'est plus en mesure d'assurer la paye de ses quelque 150.000 fonctionnaires.
 
Selon la radio, le Forum a pris sa décision à la suite d'un rapport qui lui a été présenté selon lequel les Palestiniens auraient pour le moment renoncé à leurs démarches à l'ONU pour l'adhésion d'un Etat de Palestine.
 
En outre, le récent rapprochement entre les islamistes du Hamas et le Fatah du président palestinien Mahmoud Abbas ne constituerait pas vraiment une réconciliation, selon ce rapport.
 
Les ministres israéliens ont toutefois prévenu que le versement de cet argent pourrait être en partie gelé s'il s'avérait qu'une partie des fonds était versée au Hamas ou à "d'autres éléments terroristes", a ajouté la radio. (belga)