Plein écran
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu © epa

Israël menace Gaza de réagir avec la plus grande fermeté

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a promis mercredi une "réaction létale" aux groupes armés palestiniens qui reprendraient les hostilités après un accès de tensions dans la bande de Gaza.

"Il y en a peut-être à Gaza qui croient pouvoir sortir la tête, je leur conseille de comprendre que la réaction sera létale et très douloureuse", a déclaré M. Netanyahu, cité par ses services après avoir assisté à un exercice militaire sur la base de Shizafon, dans le sud du pays.

"Nous sommes prêts à tous les scénarios", a-t-il prévenu.

Après des semaines de calme relatif, la bande de Gaza, enclave coincée entre Israël, Egypte et Méditerranée, a connu mardi des violences ravivant le spectre d'un embrasement.

Des chars positionnés côté israélien ont frappé deux positions militaires du Hamas, le mouvement islamiste qui gouverne le territoire, en représailles à des tirs d'armes à feu contre des soldats déployés sur la frontière. Dans la nuit, des avions de guerre ont bombardé un camp du Hamas.

Un membre de la branche armée du Hamas a été tué par un tir de char. Un soldat israélien, sauvé par son casque, a été légèrement touché par un tir palestinien.

Israël et le Hamas ainsi que ses alliés palestiniens se sont livré trois guerres dans la bande de Gaza depuis 2008, la dernière en 2014.

  1. Elle est le “cauchemar de l’Horeca sur la côte”

    Elle est le “cauchemar de l’Horeca sur la côte”

    Nadine W., 48 ans, risque deux mois de prison et une amende d’au moins 3.200 euros pour délit de grivèlerie le 28 avril dernier. Elle avait alors commandé une assiette de croquettes au fromage et un café pour une dizaine d’euros à la Casa Nostre, à La Panne, avant de quitter l’établissement sans régler la note. La femme n’en est pas à son coup d’essai. Elle est en effet connue des restaurateurs depuis des mois comme “le cauchemar de l’Horeca sur la côte”.