Plein écran
© afp

Israël riposte à des tirs de roquettes par des frappes aériennes sur Gaza

UpdateLa violence entre Israël et Palestine s'est amplifiée dans la nuit de vendredi à samedi, Israël ripostant à des tirs de roquettes palestiniennes. L'armée israélienne a entrepris des attaques aériennes sur des "cibles terroristes" à Gaza, a indiqué la défense israélienne Tsahal. On ne sait pas s'il y a eu des victimes.

Plein écran
Interception de roquettes palestiniennes au-dessus de la ville israéliennes d'Ashkelon (27 octobre) © reuters
Plein écran
Frappes israéliennes à Gaza (27 octobre) © afp
Plein écran
Frappes israéliennes à Gaza © ap
Plein écran
© epa

Plus tôt vendredi, quatre Palestiniens ont été tués à Gaza par des tirs de soldats israéliens lors d'un nouveau vendredi de manifestations contre le blocus.

Depuis le 30 mars, les abords de la barrière entre la bande de Gaza et Israël sont le théâtre d'une vaste mobilisation contre le blocus imposé depuis plus de dix ans à la bande de Gaza par l'Etat hébreu.

Damas aurait ordonné les tirs
L'armée israélienne a accusé la Syrie d'avoir ordonné ces tirs de roquettes sur Israël avec le soutien de l'Iran, allié du pouvoir de Damas.

"Les tirs de roquettes dans la nuit sur Israël ont été ordonnés par Damas avec l'implication claire des Gardiens de la Révolution", l'armée d'élite de l'Iran, a affirmé le porte-parole de l'armée, Jonathan Conricus. Il a ajouté devant des journalistes que la riposte israélienne "ne sera pas limitée géographiquement".

39 roquettes palestiniennes
Au moins 39 roquettes tirées par le groupe radical palestinien Djihad islamique depuis la bande de Gaza sont tombées dans la nuit de vendredi à samedi en territoire israélien sans faire de morts ni de blessés, d'après l'armée israélienne. Dix-sept de ces engins ont été interceptés par le système israélien de défense aérienne Iron Dome, d'autres sont tombés dans des champs.

Six Palestiniens tués à Gaza
Vendredi, six Palestiniens ont été tués dans la bande de Gaza lors de manifestations et heurts avec les soldats israéliens postés le long de la barrière séparant Israël de cette enclave palestinienne soumise à un strict blocus, selon le ministère gazaoui de la Santé.

Le Djihad islamique annonce une trêve

Plein écran
© afp
Plein écran
© ap

Le groupe radical palestinien Djihad islamique a annoncé samedi une trêve immédiate des tirs de roquettes de la bande de Gaza vers Israël à la suite d'une "médiation égyptienne".

"Un accord de cessez-le-feu total a été conclu après des contacts intensifs engagés par l'Egypte et doit entrer en vigueur immédiatement en échange de l'arrêt de l'agression israélienne", a déclaré le porte-parole du Djihad islamique, Daoud Shihab. 

Israël n'a pas commenté dans l'immédiat cette annonce.

Plein écran
© ap
Plein écran
© afp