Plein écran
© ap

"Jackson allait chanter en playback à Londres"

De nouveaux éléments viennent étoffer le procès qui oppose la famille de Michael Jackson à AEG.

Une série d'e-mails va être utilisée par les plaignants dans le cadre du procès opposant la famille de Michael Jackson à AEG. Le contenu de ces e-mails annonce clairement que le King of pop, trop faible, allait devoir chanter en playback lors de sa prestation londonienne, relate The Sun.

Ce nouvel élément vient soutenir la thèse selon laquelle la pression du retour scénique de Michael Jackson était trop forte, thèse défendue par la famille du chanteur.

Pour rappel, le clan Jackson affirme qu'AEG a fait preuve de négligence en embauchant le Dr Conrad Murray pour veiller sur la santé du chanteur. La famille du chanteur réclame 1,5 milliard de dollars de dommages et intérêts à AEG. Le groupe de promotion de concerts affirme pour sa part n'avoir jamais embauché Murray et ignorer que le chanteur était dépendant au propofol.