Plein écran
Photo prétexte © photo_news

Jeune Wavrien suspecté de préparer un attentat: ni arme ni explosif découvert

Aucun explosif et aucune arme n'a été découvert lors de perquisitions menées à Wavre, mais aussi à Ottignies et à Comines, dans le cadre d'une enquête liée au terrorisme, a confirmé le parquet fédéral, lundi en fin de matinée. Dans la nuit de vendredi à samedi, un jeune homme, suspecté de planifier une attaque terroriste, a été interpellé par la brigade anti-terroriste à Wavre. Il est sous mandat d'arrêt et désormais inculpé pour participation aux activités d'un groupe terroriste.

Le jeune homme a été interpellé samedi à l'aube alors qu'il s'apprêtait à commettre un attentat terroriste samedi ou dimanche, indiquait dimanche le journal La Dernière Heure.

Le parquet fédéral a confirmé lundi en fin de matinée que le suspect, Jimmy K., un homme de nationalité belge, âgé de 22 ans, a été inculpé par un juge d'instruction montois pour participation aux activités d'un groupe terroriste.

Ni explosifs ni armes
Le parquet fédéral a ajouté qu'outre la perquisition menée à Wavre, deux perquisitions ont été menées à Ottignies et à Comines, mais que ni explosifs ni armes n'ont été découverts.

Selon La Dernière Heure, l'interpellation a été menée par cinq membres de la brigade anti-terroriste samedi à 03h45. Ceux-ci ont enfoncé la porte de la maison de la grand-mère du suspect, à Wavre.

Le jeune homme aurait assuré à sa grand-mère n'avoir rien fait de répréhensible, avant d'être emmené par les policiers. Selon le quotidien, il était allé voir sa famille afin de faire ses adieux avant de commettre un attentat.

Le suspect se serait converti à la religion musulmane après le décès de sa mère, tuée par son compagnon.

Le parquet fédéral s'est refusé à davantage de commentaires compte tenu de l'enquête en cours.

  1. Gouvernement ouvert à la société civile: vraie idée ou coup de communication d’Ecolo?
    Analyse

    Gouverne­ment ouvert à la société civile: vraie idée ou coup de communica­ti­on d’Ecolo?

    Un gouvernement wallon minoritaire PS-Ecolo appuyé par des représentants du monde associatif, est-ce vraiment possible? Que renferme exactement la notion de société civile? Comment cette majorité originale pourrait-elle être mise sur pied et est-elle réellement “plus démocratique”? Quels sont les (dés)intérêts des différents partis? Le MR, qui n’a pas été consulté pour la formation d’une coalition, a-t-il des raisons de se sentir floué? Tentative de réponses avec le politologue de l’ULB, Pascal Delwit.
  2. L’affaire Pauwels bouleversée par une histoire de cœur? “Le chef d’enquête a pollué ce dossier comme un cancer”

    L’affaire Pauwels boule­versée par une histoire de cœur? “Le chef d’enquête a pollué ce dossier comme un cancer”

    Me Frank Discepoli, avocat de Farid Hakimi, principal inculpé dans le cadre du dossier des home-jacking dans lequel est inculpé l'animateur Stéphane Pauwels, a demandé à la chambre des mises en accusation de la cour d'appel du Hainaut de prononcer l'irrecevabilité des poursuites, estimant que le chef d'enquête "a pollué ce dossier comme un cancer" en faisant des promesses à un autre inculpé. Il a été imité par d'autres avocats scandalisés par la tournure que prend ce dossier.