belga
Plein écran
© belga

Jeunes Belges en Syrie: Belkacem sous mandat d'arrêt

UpdateL'ancien porte-parole du groupuscule extrémiste dissous Sharia4Belgium, Fouad Belkacem, a été placé mardi sous mandat d'arrêt par un juge d'instruction anversois. Il comparaîtra vendredi devant la chambre du conseil qui décidera de son maintien ou non en détention. L'ancien porte-parole nie les accusations portées contre lui, a indiqué son avocat, Maître Walter Damen.

  1. Vous êtes en kot d'étudiant ? Voici les formules internet qui vous feront économiser pas mal d'argent par mois
    Montelco

    Vous êtes en kot d'étudiant ? Voici les formules internet qui vous feront économiser pas mal d'argent par mois

    Vous vivrez en kot à la rentrée ? Les étudiants bénéficient d’une réduction sur leur abonnement internet auprès de différents opérateurs. Vous n’avez besoin que de deux choses : une carte d’étudiant officielle et une adresse mail de votre haute école ou université. Vous pouvez aussi opter pour un opérateur qui casse les prix. Avant de prendre une décision, mieux vaut jeter un coup d’œil à votre consommation personnelle. MonTelco.be liste pour vous les principales options.
  2. Six arrestations lors des 48 perquisitions de Sharia4Belgium
    Update

    Six arrestati­ons lors des 48 perquisiti­ons de Sharia4Belgium

    Quarante-huit perquisitions ont été menées mardi dans le cadre d'une vaste opération liée au mouvement radical islamiste Sharia4Belgium à Bruxelles, à Charleroi, dans le Brabant flamand et en région anversoise, a annoncé le parquet fédéral lors d'une conférence de presse. Six personnes, dont l'ancien porte-parole Fouad Belkacem, ont été privées de leur liberté. Fouad Belkacem qui purge une peine sous surveillance électronique, a été appréhendé mardi sur base de nouveaux éléments. Parmi les autres suspects interpellés, figure une personne blessée au combat en Syrie. Aucune arme ni explosif n'a été retrouvé lors de ces perquisitions. Les policiers ont saisi en revanche des ordinateurs, des GSM ainsi que de l'argent. Au total, 225 policiers ont été mobilisés.