Plein écran
© photo_news

L'Autriche suspend sa livraison de billets de banque à la Syrie

L'Autriche suspend son contrat avec Damas pour la livraison de billets de livres syriennes imprimés par une filiale de la banque centrale autrichienne, a indiqué un porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

La filiale en question, la banque d'émission de billets et de garanties OeBS, a pris cette décision en raison des manoeuvres brutales contre les manifestants en Syrie et en a notifié le vice-chancelier et chef de la diplomatie Michael Spindelegger, a expliqué Peter Launsky-Tieffenthal, confirmant des informations de l'édition de dimanche du quotidien Die Presse.
 
L'OeBS a signé en 2008 un contrat avec la banque nationale syrienne pour l'impression de billets de livres syriennes et 600 millions de billets ont déjà été livrés. La dernière livraison a eu lieu au printemps, alors que la révolte populaire en Syrie avait déjà commencé. La banque centrale autrichienne est en train de réexaminer le contrat pour éventuellement y mettre fin.
 
Le secrétaire d'Etat aux Finances Andreas Schieder avait qualifié vendredi le contrat de "douteux" et "plus que malencontreux dans le contexte actuel".
 
Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme, au moins 2.038 personnes, dont 389 militaires et agents de sécurité, ont trouvé la mort en Syrie depuis le début d'un soulèvement populaire contre le régime du président Bachar el-Assad, réprimé par le pouvoir. (belga)