Plein écran
© epa

L'échec d'Assad a conduit à la mort de 300.000 personnes

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a accusé le président syrien Bachar al-Assad d'avoir causé la mort de 300.000 personnes en Syrie en échouant dans son rôle de leader, dans une interview à la radio allemande Deutsche Welle.