L'incroyable panier qui envoie Toronto en finale de Conférence

VideoLe suspense aura envahi toutes les demi-finales de Conférence en NBA, mais la palme revient certainement au duel entre Toronto et Philadelphie qui s'est décidé... à la dernière seconde du septième match.

Plein écran
41 points et un 'game winner' au buzzer: Kawhi Leonard, super héros de Toronto. © afp

Les Raptors et les Sixers auront donc attendu la 40e minute du septième  match de leur demi-finale pour se départager. Et les Raptors ont trouvé leur héros.

Sans surprise, c'est Kawhi Leonard qui a mené Toronto en finale de la Conférence Est. Déjà Auteur d'une prestation XXL (41 points, huit rebonds et trois passes décisives), l'ailier de Toronto a, en plus, revêtu son costume de super héros à la dernière seconde. Avec un panier aussi magnifique qu'improbable, au buzzer, pour mystifier les Sixers et offrir à Toronto la finale de Conférence. Les Raptors joueront contre les Bucks pour la toute première finale NBA de leur histoire.

Portland-Golden State à l'Ouest
De l'autre côté des Etats-Unis, ce sont les Trail Blazers qui disputeront la finale de la Conférence Ouest. Portland est venu à bout des Nuggets de Denver au terme d'un autre septième match à suspense (96-100). Damian Lillard, C.J. McCollum et leurs coéquipiers auront désormais affaire aux doubles champions en titre, les Warriors, incontestables favoris pour le titre.

  1. “Maëlle, ce n’était pas du harcèlement scolaire”, elle n’est pourtant pas la seule de l’école
    Interviews

    “Maëlle, ce n’était pas du harcèle­ment scolaire”, elle n’est pourtant pas la seule de l’école

    À la fin du mois de janvier, Maëlle (15 ans) a décidé de se donner la mort. Elle faisait l’objet d’un harcèlement de la part de plusieurs élèves du Centre Scolaire Saint-Joseph Notre-Dame à Jumet (Charleroi). Toute l’école a été particulièrement affectée par cet événement. L’enquête judiciaire est toujours en cours. Pour l’instant, le Parquet de Charleroi se refuse à tout commentaire.
  2. Des files commencent à se former à Brussels Airport
    mise à jour

    Des files commencent à se former à Brussels Airport

    Les agents de la police aéroportuaire ont poursuivi leur grève du zèle samedi matin, mais l’impact vers 09h00 restait toutefois limité aux départs des vols non-Schengen. Les passagers concernés doivent compter au moins trois quarts d’heure d’attente au contrôle des passeports, a indiqué la porte-parole de Brussels Airport, Nathalie Pierard. Il n’y a pour le moment pas d’autre embarras causé aux arrivées ou à proximité des voies d’accès à l’aéroport.