Plein écran
Marc Coudron (à gauche) © DR

"La Belgique a la meilleure équipe du monde de hockey, point barre"

Ancien joueur et fer de lance de la sélection, Marc Coudron est aujourd'hui un dirigeant heureux. "C'est un sentiment exceptionnel de se dire que nous sommes champions du monde, de voir une telle affluence ici sur la Grand-Place. Les joueurs et le staff méritent les acclamations de ce public venu en masse. C'est un beau moment, c'est sûr", s'est exclamé le président de l'Association royale belge de hockey (ARBH) mardi à l'Hôtel de Ville de Bruxelles.

Pour Coudron, ce titre est l'aboutissement quasi logique d'un long travail réalisé en amont. "J'avais déjà entièrement confiance en la qualité des joueurs, presque tous ont été champions d'Europe en U18 ou en U21. Il fallait que cela arrive à un autre niveau. Pour y parvenir, il fallait absolument bien les encadrer afin de leur permettre d'être champions du monde ou olympiques", a expliqué le dirigeant de 49 ans.

"On a fait maximum au niveau de la fédération pour que cela se passe du mieux possible. On a trouvé les meilleurs coaches possibles, on a 'cocooné' ces joueurs de haut niveau. Sur trois ans, on est vice-champions olympiques, d'Europe et maintenant champions du monde. On est la meilleure équipe du monde, point barre! C'est merveilleux pour le hockey belge", s'est exclamé Marc Coudron.

"Collectif extraordinaire"
Pour le président, qui effectue son quatrième et dernier mandat à la tête de l'ARBH, le groupe a bâti son triomphe indien sur un collectif sans faille. "Avec l'expérience de la défaite contre l'Angleterre au Mondial 2014, de la finale olympique en 2016, mais aussi des blessures de John-John Dohmen et de Manu Stockbroekx pendant le tournoi ainsi que le décès tragique de Pierre Gougnard (père de Simon, ndlr), l'équipe a démontré qu'elle possédait un vrai collectif extraordinaire."

Coudron aborde donc sereinement un avenir qui s'annonce sous les meilleurs auspices avant l'Euro 2019 à Anvers les JO 2020 à Tokyo. "Le vivier est là. Nous avons de très bons jeunes, que ce soit chez les garçons ou les filles. Il ne faut pas rêver non plus, nous n'allons pas gagner chaque tournoi auquel nous participons mais on aura, en tout cas, tout en mains pour le faire. Ce sera la forme du moment qui nous permettra d'y arriver ou pas. Mais la force mentale de cette équipe peut permettre de déplacer toutes les montagnes de l'Himalaya."

Coudron, en poste jusqu'en août 2021, assure que le hockey belge se "développe dans le bon sens", et que la fédération "construit sur du long terme à tous les niveaux".

  1. Elle est le “cauchemar de l’Horeca sur la côte”

    Elle est le “cauchemar de l’Horeca sur la côte”

    Nadine W., 48 ans, risque deux mois de prison et une amende d’au moins 3.200 euros pour délit de grivèlerie le 28 avril dernier. Elle avait alors commandé une assiette de croquettes au fromage et un café pour une dizaine d’euros à la Casa Nostre, à La Panne, avant de quitter l’établissement sans régler la note. La femme n’en est pas à son coup d’essai. Elle est en effet connue des restaurateurs depuis des mois comme “le cauchemar de l’Horeca sur la côte”.