Plein écran
© afp

La Belgique a voté pour l'admission de la Palestine à l'Unesco

La Belgique a, comme dix des 26 autres membres de l'Union européenne, voté lundi en faveur de l'octroi à la Palestine du statut de membre à part entière de l'Unesco, l'une des principales agences de l'ONU, a annoncé le ministère des Affaires étrangères.

La résolution acceptant la Palestine comme membre de l'Unesco a été approuvée par 107 voix pour, 14 contre et 52 abstentions, lors de la Conférence générale de cette agence de l'ONU chargée de la science, de la culture et de l'éducation, réunie à son siège parisien.

"Aujourd'hui, une très large majorité d'états-membres de l'Unesco, dont la Belgique, vient de voter en faveur de l'admission de la Palestine à l'Organisation des Nations Unies pour l'Education, les Sciences et la Culture. La Belgique a voté en ce sens tout comme dix autres Etats-membres de l'UE", a expliqué le porte-parole du Service public fédéral (SPF) Affaires étrangères, Michel Malherbe, dans un communiqué.

Selon lui, ce vote "reflète le fait que l'Autorité palestinienne a considérablement progressé" sur la voie de la constitution d'un Etat, grâce notamment aux contributions de l'UE et de la Belgique".

La Belgique prévient toutefois que l'admission à l'UNESCO n'est "qu'une étape sur cette voie".

Les semaines qui viennent s'annoncent cruciales pour faire démarrer un processus de vraies négociations entre la Palestine et Israël.

La Belgique estime en effet qu'"il n'y a pas d'alternative aux négociations, aussi difficiles soient-elles et en dépit du fait que les positions des deux parties restent très éloignées".

"Israël et la Palestine doivent pouvoir vivre côte à côte en paix et sécurité", souligne la diplomatie belge.

La Belgique a enfin appelé tous les Etats-membres à maintenir leur support à la mission de l'UNESCO en faveur de la construction de la paix par ses actions en faveur de l'éducation et du dialogue interculturel et réitère son soutien sans faille à l'action de l'UNESCO en ce sens.

Cet appel s'adresse en particulier aux Etats-Unis, qui avaient indiqué qu'en cas de vote positif, ils suspendraient leur financement aux activités de l'Unesco.

Les Etats-Unis, l'Allemagne et le Canada ont voté contre, tandis que l'Italie et le Royaume Uni se sont abstenus, révélant les divisions existant au sein des 27.

La quasi-totalité des pays arabes, africains et latino-américains se sont prononcés pour l'adhésion de l'Autorité palestinienne. (belga)