La famille Abdeslam "ne comprend pas"

VideoMohamed Abdeslam, frère du suspect en fuite Salah et de Brahim qui s'est fait exploser vendredi à Paris, s'est exprimé face à la presse à son domicile de Molenbeek-Saint-Jean lundi après-midi. "Nos pensées vont vers les victimes des attaques", a-t-il commenté. "Nous ne savons pas ce qu'il s'est passé", a ajouté Mohamed Abdeslam au sujet de son frère en fuite.

Mohamed Abdeslam a lui-même été appréhendé samedi. Il a été libéré par le juge d'instruction de Bruxelles car il avait un alibi "incontestable", a indiqué lundi son avocate, Nathalie Gallant.

"Jamais eu de problème"
"Cela fait dix ans que je travaille à la commune de Molenbeek et je n'ai jamais eu de problème avec personne", a-t-il souligné, précisant qu'il n'y avait aucun élément contre lui dans le dossier.

"Mes parents sont sous le choc"
"Nous sommes une famille ouverte qui n'a jamais eu de problème avec la justice", a poursuivi Mohamed Abdeslam. "Mes parents sont sous le choc. Nous ne savons pas ce qu'il s'est passé, nous ne savons pas où est Salah. Peut-être n'ose-t-il pas se rendre à l'heure actuelle. Mon arrestation a également été particulièrement musclée."

"Nos pensées pour les victimes"
La famille affirme qu'elle a découvert les événements de vendredi à la télévision. "Nous n'aurions jamais pu imaginer que l'un de mes frères pouvait être impliqué dans ces événements. Nos pensées vont vers les victimes, mais vous devez comprendre que Salah reste encore un fils pour ma mère."