Le Premier ministre hongrois Victor Orban et la Première ministre polonaise Beata Szydlo
Plein écran
Le Premier ministre hongrois Victor Orban et la Première ministre polonaise Beata Szydlo © epa

La Hongrie ne veut pas devenir "un pays d'immigration"

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a appelé vendredi à Varsovie les pays européens favorables à l'accueil de migrants - où, selon lui, "l'élément chrétien perd son rôle" -, à respecter les nations qui le refusent.

  1. Rixe géante entre 150 bikers à Tarbes: un mort et deux blessés
    Play

    Rixe géante entre 150 bikers à Tarbes: un mort et deux blessés

    Un homme a été tué et deux autres ont été blessés samedi à Tarbes (Hautes-Pyrénées) lors d'une rixe entre bikers au parc des expositions où se tenaient plusieurs évènements liés à la culture américaine, a-t-on appris auprès de sources concordantes. "On a une personne décédée, un blessé grave et un blessé léger", a indiqué à l'AFP le procureur de Tarbes Pierre Aurignac, sans pouvoir confirmer le type d'arme utilisée.
  2. Pourquoi personne ne veut la peau de Theo

    Pourquoi personne ne veut la peau de Theo

    Theo Francken, en sa qualité de secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration, démontre parfaitement en quoi la N-VA sait avoir la dent dure mais aussi comment la faire apprécier hors de Flandre. De sortie en dérapage, il indigne ceux qui s'inquiètent du drame humain vécu par les migrants qui foulent notamment notre sol mais rencontre, grâce à la politique ferme qu'il mène totalement décomplexé, les désirs d'un électorat tant francophone que flamand ou bruxellois. Voilà aussi pourquoi le "vilain garçon" du gouvernement a de beaux jours devant lui.
  3. Arrestation massive de migrants planifiée à Bruxelles? "Les quotas, cela n'existe pas"
    Video

    Arrestati­on massive de migrants planifiée à Bruxelles? "Les quotas, cela n'existe pas"

    La Ligue des Droits de l'Homme (LDH) alerte vendredi sur l'arrestation de 250 migrants qui serait planifiée le 21 septembre prochain sur l'ensemble de la Région de Bruxelles-Capitale, avec un quota fixé à 250 arrestations par la police et les autorités. Alexis Deswaef, président de cette organisation, dénonce l'illégalité de décider au préalable du nombre de personnes à intercepter lors d'une opération de police. Le secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration Theo Francken (N-VA) affirme, pour sa part, qu'il n'est jamais question de quotas pour ce genre d'opérations.
  1. Alternative à la brique? Voici vos options et leur prix
    Livios

    Alternati­ve à la brique? Voici vos options et leur prix

    Vous rêvez d’autre chose que d’une façade en briques? Faites connaissance avec les parements légers. Ils conféreront un aspect unique à votre maison et vous permettront simultanément d’intégrer une épaisse couche d’isolation. Une combinaison parfaite, en rénovation comme en nouvelle construction. Le site de construction Livios donne un aperçu des matériaux qui se prêtent parfaitement à l’exercice.
  2. "Tout le gouvernement Michel reste derrière la politique de Francken"

    "Tout le gouverne­ment Michel reste derrière la politique de Francken"

    "Moi et tout le gouvernement restons derrière la politique du secrétaire d'Etat Theo Francken", a indiqué jeudi à la Chambre le vice-Premier ministre N-VA et ministre de l'Intérieur Jan Jambon. En l'absence du Premier ministre Charles Michel et de Theo Francken, retenus à New York, le ministre Jambon était chargé jeudi de porter la parole du gouvernement après le tollé suscité par l'annonce d'une collaboration entre les services de Khartoum et leurs homologues belges visant à l'identification de ressortissants soudanais arrêtés au parc Maximilien, en vue de leur éventuel rapatriement.
  3. Épargne-pension: évitez ce piège fiscal

    Éparg­ne-pension: évitez ce piège fiscal

    L’épargne-pension offre un peu de répit financier et vous offre également un avantage fiscal. Pourtant, augmenter l’épargne-pension ne génère pas nécessairement un avantage fiscal plus important. Près de 3.000 épargnants ont même reçu cette année un avantage fiscal moindre que lorsqu’ils avaient épargné un peu moins. C’est ce qu’affirme L’Echo, sur la base de données du SPF Finances. Guide-epargne.be vous explique comment éviter ce piège fiscal.