Plein écran
© afp

La K-pop résonne à Pyongyang en présence de Kim Jong Un

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un et son épouse ont assisté dimanche au premier concert d'artistes sud-coréens à Pyongyang en plus d'une décennie, selon l'agence de presse sud-coréenne Yonhap citant le ministère de la Culture.

Plein écran
© afp
Plein écran
© epa
Plein écran
© epa
Plein écran
© afp
Plein écran
© epa

Le concert survient en pleine période de détente sur la péninsule après deux années de tensions dues aux essais nucléaires et balistiques de la Corée du Nord.

Cent-vingt Sud-Coréens, y compris des stars de la K-pop, représentant onze groupes, des danseurs, des techniciens et des adeptes du taekwondo, sont arrivés samedi à Pyongyang. Leur concert dimanche soir s'est déroulé dans le grand théâtre de Pyongyang Est, d'une capacité de 1.500 places.

Mardi, ils se produiront ensemble avec des artistes nord-coréens au Gymnase de Ryugyong Jong Ju Yong, qui peut accueillir 12.000 spectateurs.

Les jeux Olympiques d'hiver qui se sont déroulés en Corée du Sud ont été le catalyseur d'une détente extrêmement rapide entre le Nord et le Sud. Kim Jong Un avait dépêché dans le Sud des athlètes, des pom-pom girls et sa soeur cadette. Ont suivi des contacts diplomatiques tous azimuts, débouchant sur des propositions de sommets, entre les deux Corées mais aussi entre Pyongyang et Washington.

Le sommet intercoréen entre Kim Jong Un et Moon Jae-in, le troisième du genre après ceux de 2000 et 2007, aura lieu le 27 avril à Panmunjom, dans la zone démilitarisée qui divise la péninsule, là où avait été signé l'armistice du 27 juillet 1953 ayant mis fin à la guerre de Corée. Aucune date n'a en revanche été fixée pour une rencontre entre le président américain Donald Trump et M. Kim, qui a fait ses débuts sur la scène diplomatique internationale la semaine dernière en rencontrant à Pékin le président chinois Xi Jinping.