La lettre amère de Laurent: "C'est de mon existence dont on fait le procès"

VideoC'est du jamais vu en Belgique: le prince Laurent confie, dans une lettre adressée à la Chambre, ses griefs quant au sort de sa dotation. Dans la missive, le Prince se désole d'une vie sans cesse contrariée "par les politiciens et sa famille". "Cette dotation, que l'on parle de réduire ou supprimer au gré des vents politiques ou médiatiques, est le prix d'une vie, le prix de ma vie, qui est largement derrière moi aujourd'hui", conclut celui qui semble vouloir crier au monde qu'il n'a pas demandé à être bien né.