Plein écran
© reuters

La lettre d'adieu émouvante de James Foley

VideoLes parents du journaliste américain décapité en Syrie ont dévoilé les derniers mots prononcés par leur fils. James Foley y raconte notamment ses souvenirs et sa vie d'otage. Toutes ses lettres ont été détruites par ses ravisseurs. En juin dernier, il a donc dicté ces mots à un compagnon d'infortune sur le point d'être libéré afin que celui-ci les apprenne par coeur et les transmette à sa mère, Diane.

Plein écran
© epa
Plein écran
© ap
Plein écran
© afp
Plein écran
© afp
Plein écran
© getty

Cette dernière lettre de James Foley a été publiée par ses parents sur Facebook. La voici dans son intégralité.

"Chère Famille et Chers Amis

Je me rappelle quand nous allions au centre commercial avec papa et les longues randonnées à vélo avec maman. Je me souviens de tellement de bons moments passés en famille. Ils me permettent de m'évader de cette vie en prison. Rêver de ma famille et de mes amis me permet de m'évader et remplit mon coeur de bonheur.

Je sais que vous pensez à moi et que vous priez pour moi. Je vous suis tellement reconnaissable. Je vous sens près de moi, surtout quand je prie. Je prie pour que vous soyez forts et que vous continuez à y croire. Même dans cette obscurité, je sens que je peux vous toucher quand je prie.

Nous sommes dix-huit dans une seule cellule. Cela m'a beaucoup aidé. Nous avons eu des discussions sans fin entre nous, au sujet de films, de banalités et de sport. Nous jouons à des petits jeux avec les choses que nous trouvons en prison. Nous avons trouvé le moyen de jouer aux dames, aux échecs et à Risk. Nous avons organisé des compétitions. Jouer ensemble et apprendre des choses d'autrui nous a aidés à passer le temps. Ils ont vraiment été d'un grand soutien. On se raconte des histoires et on rit ensemble pour détendre l'atmosphère.

J'ai connu des jours avec et des jours sans. Nous sommes tellement heureux pour ceux qui sont libérés, mais on retarde effectivement notre propre liberté. On essaye de se soutenir et on partage nos points forts. On reçoit à manger chaque jour. Nous avons du thé, parfois du café. J'ai quasiment repris les kilos que j'avais perdus l'année passée.

Je pense souvent à mes frères et soeurs. Je me souviens qu'on jouait à Werewolf dans le noir avec Michael et à tellement d'autres aventures ensemble. Je me rappelle que je courais derrière Mattie et qu'on formait un T autour de l'ilot de cuisine. Ça me fait tellement plaisir quand je repense à tous ces moments. S'il me reste encore de l'argent sur mon compte en banque, j'aimerais qu'il soit destiné à Michael et à Matthew. Je suis si fier de toi, Michael. Je te remercie pour tous ces nombreux souvenirs de notre enfance et tous ces agréables moments passés avec toi et Kristien comme adultes.

Et grand John, j'ai trouvé ça chouette de vous rendre visite à toi et à Cress en Allemagne. Merci pour l'accueil. Je pense souvent à RoRo et je me prépare à voir comment Jack a grandi. J'espère qu'il aura la même personnalité que Roro!

Et Mark... je suis aussi fier de toi, frère. Je pense à toi sur la côte ouest et j'espère que tu fais souvent du snowboard et que tu vas camper. Je me souviens de la fois où nous nous sommes rendus ensemble au Comedy Club à Boston et notre câlin juste après. Tous ces moments spéciaux me donnent de l'espoir.

Karie, je suis si fier de toi. Tu es la plus forte et la meilleure d'entre nous tous! Je pense à combien tu travailles dur et à la manière dont tu viens en aide aux gens comme infirmière. Je suis si content que nous ayons pu nous envoyer quelques SMS avant mon emprisonnement. Je prie aussi pour assister à ton mariage. Je parle comme notre grand-mère!

Grand-mère, prends tes médicaments stp, va te promener et continue à danser. J'ai le projet de t'emmener à Margarita's dès que je rentre à la maison. Sois forte, car je vais avoir besoin de toi pour remettre ma vie sur les bons rails.

Jim"

Football en live

home logo KRC GenkGNK
FIN
1-0
AnderlechtAND
away logo