Plein écran

La mort de Depardieu en Une des Inrocks

"1948-2013, c'était Depardieu", titre cette semaine le magazine des Inrockuptibles. Une couverture choc qui montre l'acteur français jeune en noir et blanc, à la manière d'un avis de décès.

Plein écran
© ap
Plein écran

L'hebdomadaire, qui vient de perdre sa directrice de la rédaction, semble ainsi dire adieu à la carrière d'un comédien légendaire du cinéma français, aujourd'hui en proie à une vive controverse.

"Aux Inrocks, nous aimons Depardieu, l'acteur. Le génie. We love Gégé! Nous avons décidé de le lui dire aujourd'hui, malgré notre désarroi devant ses dérives et parce qu'il est toujours mieux de se souvenir des belles choses... Ça aide, à faire son deuil", écrit Audrey Pulvar dans son dernier édito.

Depuis qu'il a choisi de quitter la France pour des raisons fiscales, Gérard Depardieu, traité de "minable" par le Premier ministre, multiplie les provocations, en louant dernièrement la "grande démocratie" de la Russie.

Ce n'est pas la première fois qu'un magazine enterre une personnalité en couverture, rappelle Ozap. En 2003, Tecknikart avait eu recours à un procédé similaire avec Thierry Ardisson et son émission "Tout le monde en parle".