Plein écran

La policière poignardée maintenue en observation

Un des deux policiers attaqués à l'aide d'un couteau de cuisine, vendredi en fin de journée à la station de métro Beekkant à Molenbeek, a pu regagner son domicile vendredi soir. Sa collègue a été maintenue en observation, après la constatation de lésions plus graves, a expliqué, samedi, le porte-parole de la zone de police Bruxelles-Ouest, Johan Berckmans. Ses jours ne sont cependant pas en danger.

Vendredi, un individu, âgé de 34 ans, a porté des coups de couteau à deux policiers, un homme et une femme âgés d'une trentaine d'années, qui se tenaient à proximité de quatre personnes faisant l'objet d'une arrestation administrative au cours d'une vaste action de contrôle au sein de la station de métro Beekkant.

L'homme qui était venu de Paris vendredi matin dit avoir commis son agression pour protester contre la politique du gouvernement belge à l'égard des musulmans.

Le policier poignardé à la nuque a pu regagner assez rapidement son domicile. Sa collègue avait été blessée au coude et dans le bas dos. Les premières observations ont permis de déceler des lésions plus importantes qui ont justifié son maintien en observation.