La prestation de Britney Spears assassinée par la presse américaine

Plein écran

La presse américaine, des magazines aux grands quotidiens nationaux, s'est montrée sans pitié lundi pour la chanteuse Britney Spears, après sa prestation la veille en ouverture des "MTV Video Music Awards", unanimement qualifiée de désastreuse.

"Totalement dépassée par les événements", la princesse pop, qui effectuait son grand retour sur scène en direct depuis un casino de Las Vegas (Nevada, ouest), "n'était pas prête pour une heure de grande écoute", selon le Washington Post, qui pointe le play-back non synchronisé de la jeune femme.

Silhouette épaissie soulignée par un bikini noir, gestes hésitants, Spears, 25 ans, n'était plus que l'ombre du sex-symbol qui a vendu 76 millions d'albums entre 1999 et 2004 : "un mauvais costume, une performance sans étincelle (...) pour laquelle il aurait fallu davantage répéter", commente le magazine People.

La chanteuse a mis sa carrière entre parenthèses depuis 2004, lorsqu'elle a épousé un danseur, Kevin Federline. Le couple a eu deux fils avant de divorcer et ces derniers mois, Britney Spears a surtout fait parler d'elle pour son comportement bizarre et un séjour en désintoxication.

"Spears fut jadis une présence sur scène très charismatique: elle était la liberté de la jeunesse en personne", rappelle le Los Angeles Times, en comparant la chanteuse à la Lolita de Nabokov. "Mais apparemment, elle a perdu le feu sacré", selon le journal, parlant d'une prestation "post-lobotomique". "Quand en aurons-nous assez de regarder ce spectacle? Il faut que ça s'arrête", plaide encore le L.A. Times. Le prochain album de Britney Spears sort le 13 novembre.