Ex-camp de concentration d'Auschwitz-Birkenau
Plein écran
Ex-camp de concentration d'Auschwitz-Birkenau © reuters

La Shoah bientôt enseignée dès la maternelle en Israël

Le ministère israélien de l'Education et le mémorial de la Shoah à Jérusalem, Yad Vashem, ont lancé un nouveau programme pédagogique pour enseigner l'histoire de l'Holocauste dès la maternelle.

Yad Vashem
Plein écran
Yad Vashem © reuters
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu
Plein écran
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu © ap

"Il s'agit du premier programme complet d'enseignement de la Shoah destiné aux élèves de tout âge, de l'école maternelle au lycée (...), qui prend en compte leurs aptitudes cognitives et émotionnelles", a indiqué le ministère de l'Éducation.

En vigueur dès septembre prochain
Ce nouveau programme, obligatoire dans toutes les écoles publiques et qui entrera en vigueur en septembre prochain, a été annoncé à la veille des commémorations annuelles de la journée de la Shoah en Israël qui débuteront dimanche soir.

Suivi pédagogique
Le ministère de l'Éducation estime que, sans suivi pédagogique, les enfants les plus jeunes exposés aux commémorations nationales de la Shoah peuvent vivre cette expérience comme un traumatisme. "Le jour des commémorations, ou le lendemain, les enfants recevront des explications des enseignants qui devront éviter de développer chez eux des sentiments d'angoisse ou d'insécurité", explique le ministère.

Enseignement approprié?
Sur les réseaux sociaux, plusieurs internautes israéliens ont moqué vendredi cette initiative, estimant que l'enseignement de l'Holocauste dès l'âge de trois ans était inapproprié. A l'automne dernier, au moment de l'annonce de ce projet, le quotidien de gauche Haaretz avait mis en garde contre un risque de récupération idéologique de la Shoah.

Récupération
"Aujourd'hui l'Holocauste sert de référence constante aux politiciens, en particulier au Premier ministre Benjamin Netanyahu qui fait presque chaque jour le lien avec la situation diplomatique actuelle d'Israël", écrivait un éditorialiste, craignant que les enfants israéliens ne grandissent dans un climat de "danger permanent d'extermination".

  1. De nouvelles images de l'arrestation de George Floyd montrent trois policiers assis sur son dos
    Play
    États-Unis

    De nouvelles images de l'arresta­ti­on de George Floyd montrent trois policiers assis sur son dos

    De nouvelles images de l’arrestation qui a coûté la vie à George Floyd, dans la ville américaine de Minneapolis, ont été diffusées. Cette vidéo de 18 secondes a été tournée sous un angle différent et montre comment pas moins de trois policiers sont assis sur le dos de l’homme de 46 ans. Par ailleurs, des milliers de manifestants ont continué d’exprimer leur colère dans la rue ce jeudi. Certains ont incendié un commissariat, lors de la troisième nuit d'affrontements contre la police.
  2. Gabriel, 14 ans, violemment interpellé après une tentative de vol: “Il risque de perdre un œil”
    France

    Gabriel, 14 ans, violemment interpellé après une tentative de vol: “Il risque de perdre un œil”

    Dans la nuit du 25 au 26 mai dernier, Gabriel, 14 ans, a été interpellé par les forces de l’ordre après avoir tenté de voler un scooter avec un ami à Bondy, près de Paris. Le flou demeure sur les conditions de l’arrestation, rapporte Le Parisien. Le jeune garçon souffre de plusieurs lésions au visage et “risque de perdre son œil” à cause d’une fracture de l’orbite. Il est actuellement soigné à l’hôpital Jean-Verdier de Bondy.