Plein écran
© AP

La suspension de Gianni da Ros ramenée de 20 à 4 ans

Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a partiellement admis l'appel déposé par le coureur cycliste italien Gianni da Ros contre la décision du Tribunal Antidopage du Comité Olympique Italien (CONI) du 23 novembre 2009 imposant au coureur une suspension de 20 ans pour plusieurs infractions au Code Mondial Antidopage. Le TAS a réduit cette suspension à 4 ans. La suspension prend effet à partir du 12 mars 2009, au lendemain de son exclusion de l'équipe italienne Liquigas.
 
Arrêté par la police le 11 mars 2009 dans le cadre d'une enquête portant sur un trafic de substances dopantes, le coureur cycliste italien Gianni da Ros, qui fêtera ses 24 ans le 26 août, avait été suspendu pour une durée de vingt ans le 23 novembre 2009 par le CONI pour usage ou tentative d'usage d'une substance ou d'une méthode interdite, possession de substances ou méthodes interdites, trafic ou tentative de trafic de toute substance ou méthode interdite et administration ou tentative d'administration à un sportif d'une substance ou méthode interdite.
 
Le dernier point n'a pas été reconnu par le TAS, faute de preuves suffisantes, d'où la réduction à quatre ans de suspension "qui correspond à la durée standard prévue par l'article 10.3.2 du Code Mondial Antidopage." (belga)