Plein écran
© belga

Laila Shahid "ambassadeur-chef de mission de Palestine"

Laila Shahid pourra porter le titre d'ambassadeur. Elle l'a annoncé vendredi matin sur La Première alors qu'elle commentait la décision de l'Assemblée générale des Nations Unies d'octroyer à la Palestine le statut d'Etat observateur/non-membre.

Le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders a confirmé qu'il avait en effet adressé un courrier en octobre dernier au président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas lui annonçant le rehaussement de la délégation palestinienne à Bruxelles. Ce rehaussement est valable non seulement pour la Belgique et le Luxembourg mais aussi à l'égard de l'Union européenne puisque Bruxelles est le pays hôte de la délégation.

Le ministre a précisé qu'il attendait toujours la réponse du président Abbas mais il suppose qu'il sera favorable à ce rehaussement que la Palestine demande depuis six ans. Dès que la réponse lui parviendra, les services diplomatiques organiseront ce rehaussement.

Mme Shahid a en fait anticipé la réponse officielle du président Abbas, vendredi matin. Son titre officiel sera celui d'"ambassadeur-chef de mission de Palestine", a précisé M. Reynders.

Dans le courrier qu'il a adressé en octobre à Mahmoud Abbas en tant que Président de l'Organisation de Libération de la Palestine (OLP), Didier Reynders dit proposer au nom du gouvernement belge ce changement de statut compte tenu du fait que des organisations internationales constatent la mise en place d'institutions étatiques en Palestine et que la Belgique s'inscrit dans la politique de l'Union européenne "en faveur de la solution de deux Etats".

"La délégation générale palestinienne en Belgique serait désormais considérée, pour son usage officiel, comme une mission diplomatique en Belgique sans toutefois pouvoir jouir de tous les avantages et facilités accordés par le droit international coutumier à une mission diplomatique, vue qu'il n'est pas encore question d'une situation d'Etat. La mission porterait le titre de 'Mission de Palestine en Belgique' et représenterait officiellement l'OLP en Belgique", précisait notamment le ministre dans ce courrier.

Les membres de la mission bénéficieraient de l'immunité juridique pour les actes accomplis en leur qualité officielle, y compris leurs paroles et écrits, les voitures de la mission pourraient disposer d'un plaque CD et la délégation pourrait utiliser une valise diplomatique. Les locaux, archives et documents utilisés pour les fonctions officielles de la mission seraient inviolables, stipulait encore Didier Reynders.

Le ministre concluait que le nouveau statut prendra effet "le jour de la réception de la réponse acceptant la proposition".