Plein écran
© getty

Le bilan énergétique des maisons belges reste parmi les plus mauvais d'Europe

Selon le réseau d'entreprises Voka, des efforts considérables ont déjà été entrepris au niveau des sociétés. "Il incombe maintenant aux particuliers et au gouvernement de lutter contre les émissions de CO2 dans les maisons et les immeubles", affirme un porte-parole du réseau.

Selon le Voka, les émissions de CO2 ont diminué à 85%, grâce à aux efforts des entreprises. Pour le président du réseau, Wouter De Geest, la Belgique n'aurait atteint aucun objectif climatique si les sociétés étaient restées inactives. 

Un résultat très négatif en Europe
Selon Klaas Nijs, consultant chez Voka, "c'est au tour des propriétaires de préparer leur maison pour un avenir meilleur en matière d'émissions énergétiques". Il explique: "Les maisons belges obtiennent des résultats qui figurent parmi les pires de l'Union européenne, avec l'Espagne, l'Italie et la Grèce. Et nos efforts doivent être encore plus importants si nous voulons respecter l'objectif climatique de 2050".

Obligation de rénovation
Voka pousse le gouvernement à s'engager avec des mesures contraignantes en matière de rénovation. Le réseau plaide pour une réforme de la prime au logement et une réduction du taux de TVA à 6% pour la démolition et la reconstruction. "Le gouvernement devrait commencer par donner le bon exemple en rénovant son propre parc immobilier", déclare Voka.