Plein écran

Le but inexistant de l'OM

Plein écran
© photo_news
Plein écran
© afp

L'Olympique Marseille a obtenu son billet pour les huitièmes de finale de la Coupe de France en dominant mercredi Rouen (1-2).

La rencontre a été entachée d'une grosse polémique puisque le deuxième but phocéen n'aurait jamais dû être accordé. En effet, à aucun moment, le centre-tir de Moudou Sougou n'a franchi la ligne, malgré la position du gardien adverse.

L'arbitre central de la rencontre, Saïd Ennjimi, a reconnu son erreur au terme du match auprès de l'entraîneur de Rouen, Didier Ollé-Nicolle.

"Je remercie M. Ennjimi qui m'a convoqué après le match dans son vestiaire pour s'excuser et reconnaître l'erreur d'arbitrage, ce n'est pas fréquent", a expliqué l'ancien coach de Nice en conférence de presse, lit-on sur le site d'Europe 1. "Il peut y avoir des erreurs d'arbitrage, comme les joueurs et les entraîneurs font des erreurs. Mais quand on tranche, qu'on prend une telle décision, il faut être sûr à 200%. Là, aucun joueur marseillais ne demande le but, tout le monde trouve ça bizarre, et le mec (l'arbitre assistant ) lève son drapeau alors qu'il est à 15 mètres de l'impact. Il a voulu exister à ce moment-là", a-t-il prolongé.

Regardea la vidéo à partir de 1min30