Plein écran
© photo_news

Le CD&V présente son programme socio-économique

Le CD&V a présenté mardi, chez un fabricant de vélos à Beringen, son programme socio-économique pour les prochaines élections. Il passe par un objectif de créer 237.000 emplois, ce qui ferait chuter le taux de chômage en Flandre à 3%, équivalent statistique du plein emploi.

Pour y parvenir, le président du parti Wouter Beke veut prendre des mesures visant non seulement les chômeurs mais aussi activer des personnes en incapacité de travail, des personnes sous-employées, des bénéficiaires du revenu d'intégration et des personnes restant à domicile. Il veut également développer l'économie sociale.

Avec le produit de cette opération, le CD&V préconise une réduction fiscale sur les salaires à hauteur d'un milliard d'euros pour les employeurs et d'un montant identique pour les travailleurs.

Le pouvoir d'achat doit aussi augmenter: une réduction d'impôt pourrait être mise en œuvre via les frais professionnels forfaitaires. Les salaires devraient augmenter de 1,1% tout en maintenant le mécanisme d'indexation, selon le chef de groupe à la Chambre Servais Verherstraeten.

Pour les allocations familiales, le CD&V demande une double déduction jusqu'à 14 ans, une réduction d'impôt pour les soins à domicile des enfants malades et un double crédit d'impôt pour le parent seul avec enfants. Les prestations minimales, les revenus de remplacement et les pensions minimales doivent être relevés au moins au seuil de pauvreté européen, selon les démocrates-chrétiens flamands.

  1. Gouvernement ouvert à la société civile: vraie idée ou coup de communication d’Ecolo?
    Analyse

    Gouverne­ment ouvert à la société civile: vraie idée ou coup de communica­ti­on d’Ecolo?

    Un gouvernement wallon minoritaire PS-Ecolo appuyé par des représentants du monde associatif, est-ce vraiment possible? Que renferme exactement la notion de société civile? Comment cette majorité originale pourrait-elle être mise sur pied et est-elle réellement “plus démocratique”? Quels sont les (dés)intérêts des différents partis? Le MR, qui n’a pas été consulté pour la formation d’une coalition, a-t-il des raisons de se sentir floué? Tentative de réponses avec le politologue de l’ULB, Pascal Delwit.
  2. L’affaire Pauwels bouleversée par une histoire de cœur? “Le chef d’enquête a pollué ce dossier comme un cancer”

    L’affaire Pauwels boule­versée par une histoire de cœur? “Le chef d’enquête a pollué ce dossier comme un cancer”

    Me Frank Discepoli, avocat de Farid Hakimi, principal inculpé dans le cadre du dossier des home-jacking dans lequel est inculpé l'animateur Stéphane Pauwels, a demandé à la chambre des mises en accusation de la cour d'appel du Hainaut de prononcer l'irrecevabilité des poursuites, estimant que le chef d'enquête "a pollué ce dossier comme un cancer" en faisant des promesses à un autre inculpé. Il a été imité par d'autres avocats scandalisés par la tournure que prend ce dossier.