Plein écran
© belga

Le courriel intimidant du président du CA est "inacceptable et inquiétant"

L'Association des Journalistes Professionnels (AJP) qualifie mercredi d'"inacceptable et inquiétant" le courriel envoyé par Michel Degueldre, président démissionnaire du Samusocial, à son chargé de communication. De son côté, la Fédération Européenne des Journalistes (FEJ) annonce avoir dénoncé "cette tentative d'intimidation" au Conseil de l'Europe.

Dans ce mail qui date du 25 mai dernier, et dont l'existence a été révélée mercredi en Commission d'enquête sur le Samusocial au Parlement bruxellois, le président M. Degueldre demande au chargé de communication de faire des recherches sur "la vie, les études, habitudes, convictions et amis des deux vedettes journalistiques du Vif et de la RTBF, ainsi que du député Ecolo (ndlr: Alain Maron)". Il indique également vouloir connaître leurs "motivations" (dans la recherche d'informations sur l'attribution de jetons de présence au Samusocial). "L'époque des 'gentils' est terminée", conclut ce mail.

"Enquêter sur des professionnels de l'information et leurs proches, qui plus est dans l'intention explicite de les intimider et de leur nuire, bafoue scandaleusement le respect de la vie privée et le droit à la liberté de presse", s'indigne l'AJP dans un communiqué. "Cela met par ailleurs en péril l'accès aux sources journalistiques et l'anonymat de ces mêmes sources."

"Les journalistes ont fait leur travail", ajoute l'association. "La dénonciation des mauvaises gouvernances et des profiteurs du bien commun était et reste leur mission. Les tentatives d'intimidation à leur égard ne pourront pas les en écarter."

La Fédération Européenne des Journalistes (FEJ) a pour sa part annoncé sur le réseau social Twitter avoir dénoncé cette tentative d'intimidation au Conseil de l'Europe, auprès de la Plateforme pour renforcer la protection du journalisme et la sécurité des journalistes.