Plein écran
© photo_news

Le fils d'Alain Delon dans une comédie érotique

Plein écran
© getty
Plein écran
© photo_news

Après Jean-Paul Belmondo en 2011, le festival de Cannes rendra hommage samedi à l'acteur Alain Delon qui reviendra pour la seconde fois sur les marches après une brouille de plus de dix ans désormais enterrée.

Un autre Delon lui a volé hier la vedette par le hasard du calendrier des projections: Alain-Fabien Delon, 18 ans, fils du "Guépard" et de la journaliste d'origine néerlandaise Rosalie van Breemen, fait ses débuts au cinéma dans "Rencontres d'après minuit" du Français Yann Gonzalez.

Cette comédie érotique française est montrée à la Semaine de la Critique de Cannes. Le synopsis? "Au coeur de la nuit, un jeune couple et leur gouvernante travestie préparent une orgie. Sont attendus la chienne (Julie Brémond), la star (Niels Schneider), l'étalon (Eric Cantona) et l'adolescent (Alain-Fabien Delon)".

"Je suis fier qu'Alain-Fabien monte les marches de Cannes pour son film. ll sera accompagné par Léa, sa fiancée. Elle est ravissante, intelligente, vraiment quelqu'un de bien", a confié Alain Delon dans Paris Match.

Au passage, l'acteur rappelle qu'il refuse le principe d'un hommage à sa carrière: "J'ai accepté d'aller voir à Cannes +Plein soleil+ en copie remastérisée en hommage à mon maître absolu (ndlr: le cinéaste René Clément) dont je suis le serviteur et à qui je dois pratiquement tout depuis 1959 (...) Mais revoir ce film, c'est aussi un flash-back douloureux à cause des gens que j'aimais et qui ne sont plus là", a confié Alain Delon.