Plein écran
Une intervention du groupe Diane en 1984. A cette époque, le Géant ne fait plus partie de l'unité: il a été remercié suite à un tir accidentel. © photo_news

Le fondateur du groupe Diane: "J'ai immédiatement pensé: ce n'est quand même pas un des nôtres?"

VideoSamedi 9 novembre 1985, quelques heures après le raid sanglant de la Bande de Nivelles, Arsène Pint, fondateur du groupe Diane, a reconnu la marque de fabrique de sa troupe d'élite. Il a exigé une enquête. "Deux jours plus tard, elle était bouclée. Résultat négatif".

L'attaque du Delhaize d'Alost a, selon lui, été menée avec une précision militaire. Lorsque le colonel Arsène Pint arrive sur place, il fait immédiatement le lien avec les tactiques et les méthodes de combat utilisées par le commando qu'il a imaginé et mis sur place: le groupe Diane. "Opérer en trois groupes avec des intrus, des tireurs d'élite et entre temps une équipe avec des riotguns qui détruit tout. Je me suis dit: "Merde, ce n'est quand même pas des gens de chez nous?", explique Arsène Pint, 84 ans, à Het Laatste Nieuws.

"Ce soir-là, j'ai appelé le lieutenant-général de la gendarmerie de l'époque, le patron. Je lui ai dit que j'avais un insupportable sentiment de déjà-vu. J'ai demandé une enquête, il a promis d'y travailler durant le week-end". Lundi, moins de 48 heures plus tard, Arsène Pint reçoit déjà des conclusions. "L'enquête a été jugée négative. Personne du groupe Diane n'était impliqué".

"Gang de tueurs"
Christiaan B., entre temps identifié comme le Géant, est devenu un membre du groupe Diane à la fin des années 70. Cependant, peu de temps après le premier raid, il a été congédié de l'unité spéciale au début des années 80 après un incident de tir à Zaventem. "Je ne l'ai jamais connu", indique Pint. "Il n'a été recruté qu'après mon départ". L'ancien colonel de la gendarmerie est meurtri qu'un ex-membre de son unité d'élite ait été impliqué dans les Tueries du Brabant. "A présent, il semble que j'aie créé un gang de tueurs", regrette-t-il. Le groupe Diane fait maintenant partie de la CGSU, une partie de la police fédérale. "J'étais et je suis toujours fier de ce que ces unités ont accompli".

Auto start Auto next Pub delayed Admin name :