Plein écran
© photo_news

Le G7 à Bruxelles se tiendra bien les 4 et 5 juin

Le prochain sommet du G7 se tiendra les 4 et 5 juin à Bruxelles, a annoncé vendredi soir le Conseil européen, confirmant des dates souvent évoquées.

Ce sommet rassemblera les chefs d'Etat ou de gouvernement du Canada, de France, d'Allemagne, d'Italie, du Japon, du Royaume-Uni et des Etats-Unis, ainsi que les présidents du Conseil européen et de la Commission, Herman Van Rompuy et José Manuel Barroso.

"Les dirigeants du G7 se retrouveront à Bruxelles les 4-5 juin 2014", a indiqué le Conseil dans un communiqué.

Le G7 de Bruxelles remplacera le sommet du G8 prévu aux mêmes dates à Sotchi (Russie) mais annulé le 24 mars dernier après le rattachement de la Crimée à la Russie.

Il débutera dans la soirée du mercredi 4 juin et se terminera le jeudi 5 juin en début d'après-midi, a précisé l'UE.

Ce sommet sera l'occasion pour le président américain Barack Obama d'effectuer une deuxième visite en Belgique, après celle des 25 et 26 mars derniers, consacrée essentiellement à la tenue d'un - très bref - sommet avec l'Union européenne. Il avait toutefois ajouté un volet bilatéral, en se rendant au cimetière militaire américain de Flanders Field de Waregem en compagnie du roi Philippe et du Premier ministre Elio Di Rupo.



  1. Indemnités de sortie faramineuses de Nethys: les informations transmises au juge d'instruction
    Mise à jour

    Indemnités de sortie faramineu­ses de Nethys: le juge d'instruc­ti­on averti

    Le ministre wallon des Pouvoirs locaux, Pierre-Yves Dermagne (PS), a reçu, mercredi soir, les informations relatives aux indemnités octroyées aux anciens membres du comité de direction de Nethys, Stéphane Moreau, Pol Heyse et Bénédicte Bayer. Elles ont été transmises dans la foulée au juge d'instruction afin d'être versées au dossier de la procédure judiciaire en cours. Le ministre va proposer, demain au gouvernement wallon de se porter partie civile dans le dossier Enodia-Nethys, a-t-on appris mercredi soir. Selon le journal Le Soir, le total de ces indemnités atteindrait près de 19 millions d’euros, dont 12 millions rien que pour Stéphane Moreau.