Plein écran
Mahmoud Zahar. © afp

Le Hamas n'empêchera pas le Fatah de négocier avec Israël

Le Hamas ne cherchera pas à empêcher le Fatah de mener des négociations de paix avec Israël, a assuré un haut dirigeant du mouvement islamiste palestinien jeudi, au lendemain d'un accord entre les deux frères ennemis palestiniens sur la formation d'un gouvernement.
 
Mahmoud Zahar, l'un des dirigeants du groupe islamiste dans la bande de Gaza, a souligné que le Hamas restait sur la même ligne: "pas de reconnaissance (d'Israël), pas de négociation". Mais il a ajouté que le mouvement n'essayerait pas d'empêcher le Fatah du président palestinien Mahmoud Abbas de chercher à obtenir un accord de paix avec Israël.
 
"Si le Fatah est prêt à assumer la responsabilité de négocier sur des absurdités, qu'il le fasse. S'ils parviennent à obtenir un Etat, tant mieux pour eux", a déclaré M. Zahar.
 
"Nous ne considérions pas ce qui était en cours comme un processus de paix, et nous n'y avons donc pas participé", a-t-il ajouté, en référence à plus de deux décennies de négociations qui ont donné aux Palestiniens une autonomie limitée en Cisjordanie et de Gaza, mais n'ont pas mis fin au conflit.
 
M. Zahar a souligné que le gouvernement transitoire que les deux mouvements palestiniens ont accepté de former ensemble n'aura pas de mandat lui permettant de négocier avec Israël.
 
Fatah et Hamas se sont mis d'accord mercredi au Caire pour former un gouvernement composé de personnalités indépendantes, en vue d'élections présidentielle et législatives d'ici un an. (belga)