Plein écran
© getty

Le jour où Roddick a failli encastrer "Schmokovic"

VideoDésormais jeune retraité, Andy Roddick est revenu sur la polémique qui l'avait opposé à Novak Djokovic à l'US Open en 2008. Selon la confession faite par A-Rod à la télévision américaine, il s'en est fallu de très peu pour qu'il en vienne aux mains avec le joueur serbe. Explications sur cette dispute entre les deux hommes.

Consultant pour Fox Sports, Roddick a révélé une anecdote croustillante sur les coulisses de Flushing Meadows. En 2008, l'Américain fut à deux doigts d'empoigner "Schmovak Schmokovic" après leur match. Comment ont-ils pu en arriver là? Tout commence par une déclaration en conférence de presse de la part du chouchou local qui n'a absolument pas plu à "Nole". Avant leur duel, A-Rod s'était moqué des nombreux appels au kiné de son prochain adversaire.

"Djoko semble avoir 16 blessures. Mal au dos, à la hanche? Une crampe? La grippe aviaire, l'anthrax, le Sras, une toux et un rhume. Si c'est le cas, ça fait beaucoup. Soit il est rapide pour faire appel au soigneur, soit il est le joueur le plus courageux de tous les temps. A vous de juger", avait balancé l'Américain avant leur rencontre. Ambiance.

Supérieur à Roddick en quarts de finale (6-2 6-3, 3-6 7-6), Djokovic n'avait pas hésité à répliquer de manière virulente aux propos de l'Américain quelques secondes après sa victoire, s'attirant les foudres des spectateurs. "Roddick a dit que j'avais seize blessures et maintenant le public ne m'aime pas parce qu'il croit que je simule. Ce n'était pas bien de sa part", a-t-il répondu sous les huées généralisées du court Arthur Ashe.

La suite, Roddick l'a donc révélée au grand public. "Je ne dirai pas de qui il s'agit mais je dirai simplement que ça rime avec Schmovak Schmokovic. On s'est chauffé à l'US Open cette année-là. Je l'avais un peu chambré et il m'a mis une déculottée mais il a un peu claironné. Après le match, il est arrivé directement dans les vestiaires, je lui ai foncé dessus et je l'ai collé contre un casier. Mais j'ai vite réalisé le gabarit de son kiné en comparaison du mien et que j'allais me faire avoir alors je me suis repris", a-t-il expliqué.

Par la suite, les rapports entre les deux sportifs sont restés assez orageux, même si au fil des années, la situation s'est apaisée, nous apprend Carole Bouchard du quotidien l'Equipe. Vilipendé par tout New-York, Djokovic a présenté ses excuses dès le lendemain de l'incident. Malgré cet épisode, le Serbe n'a pas perdu grand-chose de sa popularité à "Big Apple". L'aveu de Roddick a crée le buzz sur les réseaux sociaux, l'obligeant même à calmer un peu les choses via Twitter.