Plein écran
Rui Pinto. © afp

Le lanceur d'alerte des "Football Leaks" Rui Pinto évoque Mouscron

Le lanceur d'alertes portugais Rui Pinto a été interrogé la semaine dernière pendant sept heures par des enquêteurs belges à Budapest, en Hongrie, écrivent lundi De Standaard, Het Nieuwsblad et Belang van Limburg.

Ce hacker, principal artisan des "Football Leaks", révélations fracassantes sur les dessous du football-business, a été arrêté en Hongrie en janvier. Le lendemain de son interrogatoire avec les enquêteurs belges, il a été extradé au Portugal, où il est sous le coup d'une plainte pour violation du secret professionnel et tentative d'extorsion.

La Belgique s'intéresse aux documents des Football Leaks, car ils peuvent fournir des informations concernant l'enquête sur le club de football Excelsior Mouscron. Le parquet fédéral a ouvert l'an dernier une enquête sur des faux en écriture, fraude, blanchiment d'argent, et se demande de quelle manière Mouscron a obtenu sa licence de première division au cours des dernières années.

Le mois dernier, la justice belge a décidé de geler les comptes du club et de désigner deux administrateurs provisoires jusqu'à ce que la provenance de son argent ait été vérifiée.

  1. Gouvernement ouvert à la société civile: vraie idée ou coup de communication d’Ecolo?
    Analyse

    Gouverne­ment ouvert à la société civile: vraie idée ou coup de communica­ti­on d’Ecolo?

    Un gouvernement wallon minoritaire PS-Ecolo appuyé par des représentants du monde associatif, est-ce vraiment possible? Que renferme exactement la notion de société civile? Comment cette majorité originale pourrait-elle être mise sur pied et est-elle réellement “plus démocratique”? Quels sont les (dés)intérêts des différents partis? Le MR, qui n’a pas été consulté pour la formation d’une coalition, a-t-il des raisons de se sentir floué? Tentative de réponses avec le politologue de l’ULB, Pascal Delwit.
  2. L’affaire Pauwels bouleversée par une histoire de cœur? “Le chef d’enquête a pollué ce dossier comme un cancer”

    L’affaire Pauwels boule­versée par une histoire de cœur? “Le chef d’enquête a pollué ce dossier comme un cancer”

    Me Frank Discepoli, avocat de Farid Hakimi, principal inculpé dans le cadre du dossier des home-jacking dans lequel est inculpé l'animateur Stéphane Pauwels, a demandé à la chambre des mises en accusation de la cour d'appel du Hainaut de prononcer l'irrecevabilité des poursuites, estimant que le chef d'enquête "a pollué ce dossier comme un cancer" en faisant des promesses à un autre inculpé. Il a été imité par d'autres avocats scandalisés par la tournure que prend ce dossier.