Plein écran
© belga

Le motard belge Eric Palante est décédé au Dakar

Eric Palante, qui participait pour la 11ème fois au Dakar, est décédé en pleine course ce vendredi, lors de la 6e étape entre Tucuman et Salta. Il avait 50 ans.

Plein écran
© photo_news
Plein écran
© belga
Plein écran
Eric Palante, à gauche © belga
Plein écran
© belga

Le pilote liégeois Eric Palante, 50 ans, est décédé en course sur le Dakar en Argentine, ont annoncé les organisateurs d'Amaury Sport Organisation vendredi.

Eric Palante, s'est tué jeudi dans la 5e étape Chilecito-Tucuman (Argentine).

"A 08h30 ce (vendredi) matin, alors que l'équipage du camion balai se portait sur la position du motard 122 afin de le récupérer, au km 143 de la spéciale de la 5e étape entre Chilecito et San Miguel de Tucuman, il a découvert le corps sans vie d'Eric Palante, pilote belge de la moto numéro 122", indique un communiqué d'ASO.

"Les circonstances et les causes du décès sont analysées par le juge Analia Castro de Massucco de Belen, province de Catamarca", ajoute le texte.

"Aucune alerte n'est parvenue auprès des organisateurs. Eric avait été ravitaillé en eau dans l'après-midi", poursuit le communiqué. "La famille du pilote a été prévenue dans la matinée (de vendredi) par l'organisation".

Eric Palante est le 23e concurrent à trouver la mort en 36 éditions du Dakar.

"L'information tant redoutée est tombée. Sa passion et ses rêves ont emporté définitivement Eric vers des paysages et des raids sans fin. Notre pensée est maintenant pour Monique, ses enfants, sa famille et tous ses amis. Adieu l'Ami", est le message posté sur son site personnel vendredi après-midi.

Eric Palante (Honda) aurait eu 51 ans le 21 janvier et courait cette année dans la catégorie des "malle-motos" (concurrents sans assistance). Il était parti avec l'ambition de remporter l'épreuve.