Plein écran
© Raf Willems

Le petit ami d'Axelle la diablesse soulagé par son retour

Depuis que les caméras du Mondial sont tombées amoureuses de la frimousse d'Axelle Despiegelaere en même temps que de nombreux (télé)spectateurs, le blocus du petit ami de la jeune fille était devenu bien plus douloureux. Heureusement, hier soir, Lois a retrouvé son Axelle qui a atterri à 18 heures à Zaventem.

Plein écran
© Raf Willems
Plein écran
© Raf Willems
Plein écran
© belga
Plein écran
© belga

Voir sa petite amie aller profiter du Mondial au Brésil alors que l'on est obligé de passer ses journées dans ses notes de cours, ce n'était déjà pas très réjouissant pour le pauvre Lois. Mais quand le visage de sa dulcinée a fait le tour du monde et suscité émoi et excitation dans tous les médias et sur les réseaux sociaux, ce fut le coup de grâce pour le petit ami de l'adolescente, qui a eu quelque peine à rester concentré sur ses examens.

Un brin de jalousie et d'inquiétude
"Après Belgique-Algérie, je lui ai passé un coup de fil pour savoir si elle voudrait toujours rentrer. On m'a déjà conseillé de prendre mieux soin d'elle parce que maintenant, la concurrence est encore plus grande", concède l'étudiant à Gazet van Antwerpen.

Coup de foudre pour une jeunette
Il est vrai que la Diablesse au visage d'ange, qui termine sa cinquième secondaire, a été très remarquée pour son physique avantageux et très sollicitée par les médias durant tout son voyage, volant la vedette aux bimbos locales. Depuis le match des Diables Rouges, les écrans géants n'avaient d'yeux que pour elle et d'interview en demandes de mariage d'inconnus, les tentations étaient nombreuses.

Fidèle
Mais la petite Axelle dit garder les pieds sur terre et a précisé à nos collègues d'HLN qu'elle resterait fidèle à son petit ami resté en Belgique. Les deux jeunes gens sont en couple depuis un an et sept mois et cette relation leur est précieuse. "Il ne doit pas s'inquiéter", avait précisé la jeune Flamande résidant à Tournai.

Carrière de mannequin?
D'ailleurs, la première chose qu'Axelle a faite en posant le pied sur le tarmac de Zaventem, ce fut prendre la route de Knokke pour aller rejoindre son amoureux qui est de surcroît enfin débarrassé de sa session de juin. Ils pourront donc suivre la fin de l'aventure de l'équipe nationale belge au Brésil tous les deux. L'enivrante minute de gloire d'Axelle la diablesse est finie, mais peut-être sera-t-elle la porte ouverte à de belles occasions professionnelles. Axelle rêve déjà d'une carrière de mannequin... C'est tout le mal qu'on souhaite à cette jolie fille à peine sortie de l'enfance.