Le piétonnier de Bruxelles teste les cyclo-taxis

VideoBruxelles a vu apparaitre une dizaine de vélos triporteurs à assistance électrique sur le piétonnier du centre-ville vendredi. La société Cyclommunication souhaite y tester le service de cyclo-taxis. Après l'analyse des retours des usagers, l'initiateur du projet souhaite pouvoir proposer un plan à la Région, aux taxis et à la Stib.

  1. Construire ou rénover? 5 conseils pour éviter les vols sur chantier
    Livios

    Construire ou rénover? 5 conseils pour éviter les vols sur chantier

    Vous êtes actuellement en plein projet de construction ou de rénovation (importante)? Dans ce cas, il est fortement recommandé de sécuriser et d’assurer correctement votre chantier. Selon Fédérale Assurance, le montant moyen des dommages en cas de vol de chantier s’élèvent à environ 30.000 euros. De plus, depuis plusieurs années, les assureurs ont vu les vols de chauffe-eau, de chaudières et de nouvelles cuisines grimper en flèche. Les équipements et les outils de construction, en revanche, sont moins prisés. Alors, comment éviter un vol sur votre chantier? Le site de construction Livios vous donne quelques conseils.
  2. Les prêts hypothécaires redeviendront-ils plus chers à partir de l'année prochaine?
    Guide-epargne.be

    Les prêts hypothécai­res rede­viendront-ils plus chers à partir de l'année prochaine?

    Les prêts deviendront-ils plus chers à partir de 2023? En effet, pour les banques, il sera moins intéressant d’accorder des crédits sur base d’une procuration hypothécaire ou d’un mandat hypothécaire flexible. Il se peut donc qu’elles recourent à l’inscription réelle de l’hypothèque ou qu’elles facturent un taux d’intérêt plus élevé. Et les prêts redeviendront-ils plus chers? Ci-dessous, Guide-epargne.be vous fournit des explications à ce sujet.
  3. La Ville de Bruxelles pose des scellés sur quatre magasins de nuit
    Video

    La Ville de Bruxelles pose des scellés sur quatre magasins de nuit

    La Ville de Bruxelles a ordonné mardi la fermeture de quatre magasins de nuit situés le long du piétonnier aménagé depuis un peu plus d'un mois sur les boulevards du centre de la capitale, ou à sa proximité. Au-delà de la motivation première de la pose de scellés par un fonctionnaire de la ville, mardi matin - l'absence persistante de permis de régularisation pour l'exploitation de night shops -, la Ville espère que l'opération aura un impact sur la consommation de boissons alcoolisées sur le piétonnier, lieu de ralliement de certains fêtards qui s'y approvisionnaient, a expliqué en substance l'échevin de l'Urbanisme, Geoffroy Coomans de Brachène (MR).